Corée du Nord – La communauté internationale unie contre Pyongyang

Face à la Corée du Nord, la communauté internationale a affiché sa solidarité en adoptant à l’ONU des sanctions accrues contre le régime de Pyongyang. Son objectif : obtenir la dénucléarisation du pays. Le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, réclame l’arrêt des tirs de missile pour reprendre le dialogue.
Le Monde 07 août 2017

Le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, au forum de l’Asean, à Manille, aux Philippines, le 6 août 2017. Mohd Rasfan / AP
L’adoption par l’ONU d’un net durcissement des sanctions contre Pyongyang prouve que la communauté internationale est unie derrière son objectif de dénucléarisation de la Corée du Nord, a jugé lundi matin le secrétaire d’Etat américain, Rex Tillerson, en marge d’un forum sur la sécurité à Manille.
Samedi, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté à l’unanimité en faveur d’une résolution proposée par les Etats-Unis, qui risque de priver la péninsule d’un milliard de dollars annuels de revenus d’exportations. Dans un entretien téléphonique dimanche, le président des Etats-Unis, Donald Trump, et son homologue sud-coréen, Moon Jae-in, ont par ailleurs estimé que le pays représentait « une menace directe sérieuse et grandissante pour les Etats-Unis, la Corée du Sud, le Japon ainsi que pour la plupart des pays du monde ». Les deux derniers essais de missiles balistiques intercontinentaux mettent une partie du continent américain à sa portée.
Les ministres des affaires étrangères des principales puissances parties prenantes à la crise étaient présents dans la capitale philippine pour le forum régional de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (Asean). M. Tillerson a donc rencontré hier en tête à tête ses homologues chinois et russe, Wang Yi et Sergueï Lavrov. Selon lui, ils sont tous deux sur la même ligne dure en ce qui concerne l’attitude à adopter face à l’arsenal nord-coréen. Le ministre chinois a toutefois appelé à la reprise du dialogue avec la Corée du Nord. Mais le chef de la diplomatie américaine a réclamé au préalable l’arrêt des tests balistiques. Il s’est refusé à dire quand un tel dialogue pourrait se tenir et combien de temps la Corée du Nord devrait s’abstenir de tirer des missiles. « On le saura le moment venu », a déclaré M. Tillerson. « Je ne vais pas donner à quelqu’un un nombre spécifique de jours ou de semaines. C’est plutôt une question d’état d’esprit. Ils peuvent démontrer qu’ils sont prêts à s’asseoir dans l’état d’esprit de vouloir avancer dans des discussions en s’abstenant de procéder à des essais de missiles. »

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.