Grenoble remplace ses panneaux publicitaires par des arbres

positiv.fr – 08/08/2017 – Raphaëlle Dormieu –
Grenoble est la première ville d’Europe à avoir complètement interdit les panneaux publicitaires. Ils ont été remplacés par des annonces propres à la ville et, même, par des arbres. Retour sur une initiative on ne peut plus écolo.
En novembre 2014, le maire écologiste Eric Piolle décide qu’il ne renouvellera pas le contrat qui lie la ville à l’afficheur JCDecaux, afin de libérer Grenoble de la publicité.
Au printemps 2015, ce sont donc 326 panneaux publicitaires, certains étant de larges panneaux d’affichage, qui sont retirés des rues de la ville (même si les arrêts de bus et de transport public sont toujours liés à l’afficheur jusque 2019).
Bien que la ville pourrait perdre jusqu’à 542 000 euros de revenus, Eric Piolle déclare : « La municipalité fait le choix de libérer l’espace public de la publicité à Grenoble afin de développer des lieux d’expression publique. »
Outre le fait d’avoir amené plus de verdure dans la ville, la démarche a permis de diminuer l’exposition des enfants à la publicité agressive.
Une initiative verte et écolo qu’on ne peut que saluer !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Consumérisme, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.
%d blogueurs aiment cette page :