Indre-et-Loire – La 22e édition de la Forêt des livres : Une Forêt d’écrivains pour Gonzague Saint-Bris

La Nouvelle République 27/08/2017

La Forêt des livres s’ouvre ce matin. Hier, à Chanceaux-près-Loches, les bénévoles mettaient la dernière main à cette édition si particulière après le décès de son créateur.
Gonzague, c’est le premier. Autour de la table, on répartit les étiquettes des personnalités sur les stands de l’allée des platanes. Dans l’ordre, le deuxième stand reviendra à Robert Hossein, le troisième à Franz-Olivier Giesbert… Mais Gonzague Saint Bris, c’est le premier. Au plus près de son chalet des chasseurs. Malgré sa disparation brutale il y a quelques jours, son esprit planera au-dessus de la Forêt des livres, aujourd’hui.
Les bénévoles s’y emploient. Sous les arbres de Chanceaux-près-Loches, on voit les tréteaux se multiplier, une chaîne humaine se former pour les installer en moins de temps qu’il n’en faut pour l’écrire. Un peu plus loin, une chaîne de télé est en repérage.
Hier, en début d’après-midi, c’était le temps des derniers calages. Tandis que, sur la façade du chalet des chasseurs, on visse le panneau de cette si particulière 22e édition, à l’étage, Marie-Claude Mahiette participe à une des dernières réunions internes. Nécessité faisant loi, c’est elle qui a en quelque sorte pris les rênes de la manifestation. Check-list en main, elle vérifie que tout soit fait dans les temps. Aussi bien sur un plan matériel que symbolique.
Parmi ces symboles, il n’y aura pas d’inauguration proprement dite ce matin. Mais un premier moment – il y en aura plusieurs au fil de la journée – consacré au fondateur de La Forêt des livres. L’académicien « Jean-Marie Rouart va rendre hommage à Gonzague Saint Bris, confie Marie-Claude Mahiette. Il était son ami depuis des années et connaît chacune des facettes de son talent. » Ce sera à 11 h 30, sous le balcon du chalet des chasseurs.

Pour le moment, à ce même endroit qui sera aujourd’hui le cœur battant de la manifestation littéraire, les talkies-walkies chauffent. On rassemble les plus musclés des bénévoles pour installer une œuvre d’art particulièrement imposante. Il faut réajuster les stands : un des écrivains vient de faire savoir qu’il ne pourrait finalement pas être là. Il y en aura 200 autres, pour lesquels tout doit être prêt. Les petites mains ne chôment pas. C’est aussi cela, l’âme de la Forêt.
ce dimanche
> 9 h. Messe à la chapelle de Chanceaux.
 > 10 h. Ouverture de La Forêt des livres ; grand colloque culturel au Bûcher, animé par Jean-Claude Narcy.
 > 11 h 30. Premier hommage à Gonzague Saint Bris devant le chalet.
 > 13 h 30. Signatures-dédicaces des 200 écrivains, allée des platanes et parc du château. Allées des auteurs indépendants, des éditeurs, de la bande dessinée…
 > 14 h. Le café littéraire en hommage à Gonzague Saint Bris, dans le champ devant le chalet.
 – Expositions (dont l’artiste russe Mihaïl Chemiakine) dans la mairie de Chanceaux.
 > 18 h. Remise des prix « Les lauriers verts » devant le chalet des chasseurs et dernier hommage à Gonzague Saint Bris.
A Chanceaux-près-Loches, de 9 h à 19 h, ce dimanche. Accès libre. Parkings avec navettes en bus gratuites. Bus gratuits depuis Loches et Tours.
Pierre Calmeilles
Sur Inventerrre – Gonzague Saint Bris  inhumé à Amboise Publié le 12 août 2017 par kozett

 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Loisirs Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.