Une très forte majorité de Français souhaitent l’interdiction de la chasse le dimanche

Notre-planète.info – 26/08/2017 – Christophe Magdelaine –

Alors que la saison de chasse bat son plein, un nouveau sondage montre le ras-le-bol des Français pour ce ‘loisir’ dangereux et exclusif des autres activités de plein air. Le dimanche, jour emblématique du repos et des sorties nature est monopolisé par les chasseurs.
En France, moins d’un million de chasseurs (environ 1,5% de la population) s’approprient pendant plusieurs mois, les espaces « naturels » pour pratiquer un loisir sordide, malsain et souvent inutile : tuer des animaux « sauvages » mais aussi élevés pour être ensuite lâchés et massacrés (c’est bien plus facile).
Pourtant, plus de 15 millions de randonneurs, 2 millions de cavaliers, auxquels il faut ajouter les simples promeneurs, cueilleurs de champignons, amateurs de photographie nature, sportifs… Sont pris en otage par une activité dangereuse, meurtrière et bruyante qui les empêchent de profiter de la nature notamment le dimanche.
« Le sentiment d’insécurité des usagers de la nature n’est pas exagéré : il n’existe aucun contrôle médical ou alcoolémique des chasseurs en France, alors qu’ils utilisent des armes pouvant tuer à 3 kilomètres » précise le RAssemblement pour une France sans Chasse (RAC), une association de Loi 1901 qui lutte contre la chasse et le piégeage en France.
Ainsi, « avec près de 150 accidents de chasse chaque année, la France détient le record européen du plus grand nombre d’accidents. Et il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche, jour où la nature est très fréquentée. La chasse crée un climat d’insécurité qui perturbe la pratique des autres sports et loisirs de plein air. Les détonations, cris, aboiements, allées-venues des 4×4, empêchent de profiter pleinement de la nature. S’ajoutent également les panneaux « Danger – Chasse en cours – Tir à balles » aux abords des zones chassées, qui contraignent à renoncer à son activité en faisant prudemment demi-tour. » s’indigne le Collectif pour le Dimanche sans chasse.
Selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), 146 accidents de chasse ont été relevés entre le 1er juin 2015 et le 31 mai 2016 dont 83 % ont concerné des chasseurs. 10 morts sont à déplorer dont 2 non-chasseurs.
« Le nombre d’accidents mortels reste toutefois en baisse continue depuis près de 20 ans et atteint le niveau le plus bas jamais enregistré », précise l’ONCFS dans son dernier bilan.
La chasse omniprésente en France
Rappelons qu’en France, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine en période de chasse, alors que dans la quasi-totalité des autres pays d’Europe de l’Ouest, il y a des jours sans chasse, souvent le dimanche.
Une charentaise maritime nous a expliqué que les relations avec les chasseurs (de gibier d’eau) étaient « tendues » car ils sont « très agressifs » et ne respectent pas la législation sur la fin de la période de chasse. Dans les forêts très fréquentées du sud des Yvelines, les tirs se font entendre régulièrement sans que l’on sache d’où ils viennent, ajoutant du stress à une promenade familiale dont l’objectif était la détente. Résultat : de plus en plus de promeneurs portent des gilets fluorescent pour être vus de loin..
Il n’est donc pas étonnant que 79 % des Français soient favorables à l’arrêt de la chasse le dimanche, selon un sondage mené par l’IFOP du 4 au 7 janvier 2016. 55 % y sont même très favorables, tandis que seulement 7 % y sont très défavorables. Enseignement intéressant de cette étude, 81 % des Français résidant en ville soutiennent l’arrêt de la chasse le dimanche, ce taux reste également très élevé en milieu rural où il atteint 75 %.
En outre, rappelons qu’un sondage notre-planete.info de novembre 2011 montrait que 66,5 % des internautes étaient contre la chasse.
La loi « Chasse » du 26 juillet 2000 avait interdit, en France, la chasse le mercredi, disposition abrogée dès 2003 par Roselyne Bachelot. Aujourd’hui, seuls les départements, via leur préfet, peuvent fixer librement un jour sans chasse, mais ils n’y sont pas obligés et « c’est seulement pour un motif de protection du « gibier » (animal sauvage chassable) et non des personnes » s’indigne le RAC.
Le Collectif pour le dimanche sans chasse, qui regroupe près de 730 clubs et associations d’usagers de la nature, demande une nouvelle fois au gouvernement et aux élus de déclarer le dimanche comme jour national non chassé. Une première pétition de 300 000 signatures sur papier avait été déposée en 2012 au Ministère de l’Écologie sans résultat. Une nouvelle vient d’être lancée sur le web, avec déjà plus de 116 000 signataires en quelques mois.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans animaux, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.