Vierge 2017 – Réflexion sur les énergies de la constellation

 
   Le travail de la Vierge est de protéger, nourrir et révéler la spiritualité cachée dans la forme. C’est aussi un moment privilégié où se déversent les énergies d’Amour et de Vie. Cette période virginale, expression de la beauté et de la dignité, est propice à un raffinement de l’esprit où la forme cède à la pureté.
     Les agitations humaines sont de trois types : celles en rapport avec les actions menées ; celles concernant la santé, les biens, la famille et les amis et celles relatives à soi-même et à son avenir. Elles sont inévitables, et sans fin. Dans notre poursuite du bien-être, nous accomplissons toutes sortes d’actions plus ou moins conscientes, dont certaines peuvent provoquer des déséquilibres en nous-mêmes et dans l’environnement. 
     Cette étape en Vierge incite à sélectionner ce qui est bon pour soi afin de ranger l’indispensable et rejeter l’inutile. Le chercheur sincère s’efforcera de se transformer lui-même plutôt que de changer quoi que ce soit au dehors. Œuvrer dans notre monde intérieur conduira naturellement à mieux agir dans le monde extérieur. Ce signe invite donc à un dépouillement intime.
      Rien ne sert de résister, de vouloir tout vérifier, laissons notre intuition nous amener au dépassement psychologique de nous-mêmes et acceptons sans crainte de nous transformer. La confiance génère des courants d’énergies positifs, et lorsqu’une action se déroule harmonieusement, des miracles peuvent se produire. Par l’intuition, les idées surgissent en une fraction de seconde, autrement que par les processus de raisonnement ou de logique.
     Contemplation ou méditation régulières aident au développement de l’intuition. On réalise alors que la dualité que la forme a abritée depuis la nuit des temps est le miracle d’une seule vie. C’est peut-être sous cet angle que nous pouvons lire l’enseignement de Confucius à qui l’on attribue l’expression : « On a deux vies, et la deuxième commence quand on se rend compte qu’on n’en a qu’une ! ».
     L’énergie de la Vierge nous concerne bien sûr en tant qu’atome humain, mais aussi particulièrement, en tant que famille humaine, règne de la nature et disciple au sein du monde. A cela nous devons prêter attention. C’est parce que nous nous voyons petits que les objectifs semblent si distants. Cependant, alors que notre capacité de visualisation croît, nous nous grandissons progressivement par le service au monde.
     Cette « maison de l’abondance » promise en Vierge, émerge-t-elle ? Il nous faut prendre du recul pour pouvoir observer. La richesse de nos sociétés est bien réelle. En tant que monde moderne, nous arrivons à travailler ensemble, partager nos idées, collaborer pour édifier des systèmes, entendre nos différents et chercher l’équité. Nous avons toujours plus de faculté à voir ce qui ne va pas et lorsque nous en avons le courage nous obtenons le consensus et cherchons intelligemment à assainir notre maison commune.
     Mais la richesse fait face à la pauvreté et il est aussi bien réel d’observer que trop souvent nous ne souhaitons pas voir ce qui dérange. Lorsque qu’un consensus pourrait être obtenu qui aille dans le sens de l’intérêt commun, certains intérêts égoïsmes luttent à museler et détourner les débats – ce qui est vrai dans la vie de la société et dans notre vie individuelle. Nous avons les outils pour travailler ensemble, mais connaissons-nous la direction dans laquelle unir notre regard ?
      Dans quel sens la vie nous dirige-t-elle ? Il est parfaitement clair pour tous ceux qui sont conscients et lucides que ceux dont les attitudes matérialistes conduisent à s’attacher aux anciens modes de vie dépassés pourrons de moins en moins continuer d’avancer côte à côte avec la population ayant une orientation plus spirituelle. C’est par la manifestation de l’amour/sagesse uniquement que sera affectée positivement la conscience de chacun.
     La Vierge est donc aussi une énergie de l’exemple. Aujourd’hui, tout est en mouvement, changement et devenir. C’est donc une réponse active et altruiste à la nécessité actuelle, et non un consentement passif qui est exigée. Les systèmes énergétiques humains, denses et subtils étant inséparablement reliés à ceux de la Terre, nous avons donc l’opportunité de participer à une œuvre de rédemption, personnelle et planétaire. 
  P.L. de la Vierge  –  mercredi  6 septembre 2017 – 09h03
Image : tableau de Nicolas Roerich

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.