Loir-et-Cher – Chambord : visite gratuite pour les Loir-et-Chériens

La Nouvelle République 07/09/2017
Du 16 septembre au 15 octobre, le Département en partenariat avec le Domaine national offre la visite du château et de ses jardins aux Loir-et-Chériens.

Pendant un mois, du 16 septembre au 15 octobre – une période qui comprend cinq week-ends – les habitants du Loir-et-Cher vont pouvoir visiter gratuitement le château de Chambord et ses jardins à la française, inaugurés cette année.
Il s’agit d’une initiative du conseil départemental, présidé depuis juillet dernier par Nicolas Perruchot, qui siège également comme représentant du Loir-et-Cher au conseil d’administration du Domaine national.
Un Domaine avec qui le Département a passé une convention, pour permettre cet accès gratuit aux visiteurs individuels qui résident donc dans le département. Il suffira de présenter à la billetterie du château un justificatif de domiciliation en Loir-et-Cher (facture récente, avis d’imposition) ainsi qu’une pièce d’identité.
 « Nous allons mettre en place un plan de communication pour inciter les Loir-et-chériens à bénéficier de cette offre, signale Nicolas Perruchot. Les jardins à la française sont une très belle réalisation qui vaut particulièrement le coup d’œil depuis les terrasses du château, parfaitement pilotée par le directeur Jean d’Haussonville, et qui a bénéficié d’un mécénat important de la part d’un citoyen américain, Stephen Schwarzman (à hauteur de 3,5 millions d’euros, NDLR). Il nous est apparu intéressant d’offrir cette visite au plus grand nombre. »
Autre intérêt à se rendre à Chambord : jusqu’au 19 novembre, le deuxième étage du château accueille une formidable exposition consacrée à l’intérêt que portait Georges Pompidou à l’art contemporain (Georges Pompidou et l’art : une aventure du regard). On peut y voir 90 œuvres issues du centre Pompidou ou de collections privées (tableaux, dessins, sculptures), dont le célèbre salon Paulin qui trônait au palais de l’Élysée.
Et pour compléter la visite, on ne peut que conseiller la « grande promenade » mise en service au printemps dernier dans la zone ouverte du domaine et qui propose une vingtaine de kilomètres de cheminement pédestre et permet de (re) découvrir le château sous des angles originaux. En conclusion, Chambord qui a déjà connu une hausse de fréquentation cette année devrait à nouveau drainer une forte affluence en début d’automne.
collectivités
Beauce-Val de Loire rejoint le Pays des châteaux
Le Pays des châteaux (qui comprend actuellement la communauté d’agglomération de Blois-Agglopolys et la communauté de communes du Grand Chambord) va s’agrandir au 1er janvier 2018, en intégrant la communauté de communes Beauce-Val de Loire.
Un périmètre élargi qui permettra non seulement une coopération amplifiée entre les trois intercommunalités sur leur développement territorial, mais aussi une contractualisation avec la Région, à travers le contrat régional de solidarité territoriale. D’ailleurs, en attendant la signature de ce prochain contrat, les présidents des trois intercommunalités (Christophe Degruelle pour Agglopolys, Gilles Clément pour Grand Chambord et Claude Denis pour Beauce-Val de Loire) soulignent vouloir s’engager dans la même volonté : « De développer plus encore nos coopérations. Une étape qui s’inscrit dans la continuité des rapprochements déjà réalisés sur des sujets comme le tourisme (extension de l’office de tourisme Blois-Chambord), l’énergie (partage d’un conseiller), le programme de développement rural Leader (Liaison entre les actions de développement de l’économie rurale), la valorisation de l’agriculture de proximité ou, prochainement, l’élargissement sur Beauce-Val de Loire du Schéma de cohérence territoriale (SCoT) du Blaisois. »
Christophe Gendry

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Loisirs Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.