La Commission européenne pourrait bientôt renouveler l’autorisation du glyphosate pour dix ans !

Le Canard Enchaîné – 20/09/2017 – J.-L. P. –
BfR : Bundesinstitut für Risikobewertung (Institut fédéral allemand d’évaluation des risques). Ça fait sérieux, non ? C’est en se fondant sur son rapport que la Commission européenne a décrété que le glyphosate (principal ingrédient du fameux Roundup) n’était pas cancérogène. Alors que le Centre international de recherche sur le cancer disait juste le contraire : selon lui, le glyphosate est un « cancérigène probable ».
Mais, joli gag ! En lisant attentivement ce rapport, Helmut Burtscher, un biochimiste autrichien, vient de s’apercevoir que le BfR avait carrément recopié des passages entiers de documents signés Monsanto, le roi du Roundup (« Le Monde », 17/9). De quoi jeter un sérieux doute sur son absence de nocivité.
Bénéficiant actuellement d’une autorisation provisoire de dix-huit mois, le désherbant le plus vendu dans le monde attend des États européens le renouvellement de son autorisation pour dix ans dans les semaines qui viennent.
Qu’il l’obtienne prouverait définitivement la supériorité du modèle allemand !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.