Saint-Jean de Beauregard (Essonne) – Fête des Plantes d’Automne

Venez rêver dans une bulle aromatisée…
L’édition automnale de la Fête des Plantes de Saint-Jean de Beauregard aura lieu les 22, 23 et 24 septembre. Pour la 33ème année consécutive, le Château accueillera près de 250 exposants dans l’enceinte de son Domaine. A moins de 30 kilomètres au sud de Paris, les meilleurs pépiniéristes producteurs français et européens dévoileront le plus large choix de fleurs et de plantes exposé en France ! Arbres, arbustes, bulbeuses, graminées, grimpantes, rosiers et vivaces envahiront le parc du Château et émerveilleront les visiteurs par leur nombre, leur diversité et leurs couleurs. Ces trois jours seront une formidable occasion pour rencontrer des professionnels spécialisés et obtenir de précieux conseils botaniques personnalisés. Pendant cette édition, les « Plantes Odorantes » seront à l’honneur. Découvertes horticoles, plantes rares et oubliées, dernière obtentions, collections, raretés, nouveautés et valeurs sûres éblouiront les jardiniers amateurs et initiés et embaumeront la Fête de leurs parfums délicieux.
Pour la deuxième année le Château de Saint-Jean de Beauregard renouvelle son partenariat avec la Fête de la Gastronomie afin de faire (re)découvrir et apprécier les fruits et légumes de saison. Plusieurs animations autour des légumes rares et oubliés, spécialité du jardin potager de Saint-Jean de Beauregard, seront proposées avec notamment la présence du célèbre Chef cuisinier Olivier Picard.
La remise des Prix et Trophées sera l’un des temps forts de cet évènement et récompensera les efforts des pépiniéristes ainsi que les plantes les plus méritantes. Chaque jour, plusieurs conférences sur le thème du jardin seront données et les auteurs offriront des séances de dédicace de leurs ouvrages. Sans oublier les nombreuses animations et les divers ateliers qui seront proposés aux petits comme aux grands ! Trois journées parfumées pour se relaxer.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.