Un amendement bateau pour taxer les riches ?

Le Canard Enchaîné – 04/10/2017 –
Les députés En marche ! s’apprêtent donc à faire coup double : en déposant des amendements au projet de loi de finances, ils veulent montrer qu’ils ne forment pas « un groupe de godillots » et vont tenter de gommer l’image de « Macron président des riches« . Du moins, est-ce le but de cette manœuvre : les marcheurs de la commission des finances vont proposer d’alourdir les taxes frappant les yachts, jets privés, voitures de course, chevaux de course et autres signes extérieurs de richesse.
Une mesure purement symbolique et qui ne rapportera pas gros, puisque la France ne compte, par exemple, que 34 grands voiliers et 45 yachts immatriculés sur son territoire, compte tenu des nombreux pavillons de complaisance. Mais du moment que le bon peuple aura l’impression qu’il aura fait payer les riches…
C’est du symbole, mais le costume de « président des riches » aussi. Et celui qui le porte sait que le ras-l’symbole risque d’arriver plus vie dans la rue que les hypothétiques effets du fameux « ruissellement » de 3 milliards de réduction de l’ISF, dans le porte-monnaie des bénéficiaires de l’aide au logement !
C’est pourtant avec une certaine réticence que Macron s’apprête à faire cette concession sur la réforme de l’ISF. Devant ses troupes, le Président des riches (et des moins riches) a insisté, la semaine dernière : « Je veux démontrer qu’en France, on ne punit pas le succès par l’impôt. » Siné Mensuel de novembre

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Economie, Politique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.