Le président des niches

Le Canard Enchaîné – 11/10/2017 –
Pour un succès, c’est un succès : après quinze ans de lutte prétendument sans merci pour les éradiquer, les niches fiscales ne se sont jamais aussi bien portées.
En 2003, date du lancement par le ministre des Finances Francis Mer du premier plan de lutte anti-niches, elles privaient l’État de 35 milliards de recettes. En 2018, leur nombre -457 – explosera, et elles coûteront 6,8 milliards de plus que l’année précédente, pour atteindre 99,8 milliards, selon les prévisions de Bercy ! Lesquelles sont chaque année dépassées…
Ainsi  l’année prochaine, le montant total des niches fiscales sera supérieur à la somme de l’impôt sur le revenu et de l’impôt sur les sociétés (99 milliards au total) que va collecter l’État. Encore un petit effort, et il n’y aura bientôt plus d’impôt du tout. Juste une grande niche. Le rêve.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.