Votre chien sait vous manipuler, c’est prouvé !

Ouest-France – 20/10/2017 – Bruno Alvarez –
Une étude montre que votre chien est capable de changer l’expression de son visage volontairement. (Photo : Pixabay)
Les chiens adoptent différentes expressions faciales pour communiquer avec leurs maîtres. Et ce n’est pas un hasard. C’est le résultat d’une étude scientifique récente qui montre qu’ils agissent en fonction de l’attention qu’on leur porte et non pas uniquement de leurs émotions.
« Quand il me regarde fixement avec un air triste et la tête penchée, comment voulez-vous résister ? » Déculpabilisez, vous n’êtes pas le seul à fondre devant votre chiot lorsqu’il adopte ce comportement. Mais attention ne tombez pas trop dans le panneau : il pourrait bien vous manipuler de manière totalement délibérée. C’est en tout cas ce que semblent prouver les résultats d’une étude menée récemment par l’université de Portsmouth. Elle révèle que les chiens produisent plus d’expressions faciales quand on les regarde.
L’expression du visage d’un chien ne change pas qu’en fonction de ses émotions. (Photo : DR)
Des tentatives de communication
Les scientifiques du Dog Cognition Center de l’université sont les premiers à apporter les preuves évidentes que les chiens bougent leurs visages en réponse directe à l’attention humaine. Et ils ne le font pas forcément en découvrant leur nourriture préférée. L’étude suggère donc qu’ils font des mimiques essentiellement pour communiquer et pas seulement lorsqu’ils sont excités.
Les chiens sont sensibles à l’attention des humains. (Photo : Pixabay)
« Les résultats semblent soutenir que les chiens sont sensibles à lattention des humains et que les expressions sont potentiellement des tentatives actives de communication et non pas des simples affichages émotionnels », souligne le Dr Juliane Kaminski qui a dirigé l’étude publiée dans Scientific Reports.
La plupart des mammifères sont capables d’afficher différentes expressions faciales. Mais il a longtemps été considéré qu’elles étaient involontaires et dépendaient de l’état émotionnel chez le chien. L’étude tend à démontrer le contraire.
Le faciès du chien est une tentative de communication avec son maître. (Photo : Fotolia)
Comment l’étude a été menée ?
Les chercheurs ont étudié vingt-quatre chiens de différentes races, âgés de 1 à 12 ans. Tous étaient des animaux de compagnie. Chaque chien était attaché à un mètre d’une personne. Dans certains cas, l’humain regardait fixement le chien. Dans d’autres cas, il l’observait moins jusqu’à s’en désintéresser totalement.
Les visages des chiens ont été filmés à l’aide d’une technologie de pointe, baptisée Dogfacs. Il s’agit d’un système de codage anatomique capable de capturer les mouvements de tous les muscles du visage canin même les plus brefs et subtils. Ce système avait déjà été utilisé pour étudier des singes. Il avait également montré que les primates modifient leurs expressions faciales en fonction de leur public. C’est en utilisant une technique similaire que pour la première fois, les chercheurs sont arrivés à la conclusion qu’un chien a plus d’expressions faciales lorsqu’un humain fait attention à lui.
Lorsqu’on fait attention à lui, le chien adopte des mimiques différentes. (Photo : Pixabay)
Rôle crucial de la domestication
« Cette étude fait avancer nos connaissances sur le système cognitif des chiens, signale Juliane Kaminski. Néanmoins, il nous est encore impossible de dire si c’est la preuve que les chiens ont une compréhension flexible de la perspective d’un autre individu. » De son côté, l’éthologue hongrois Adam Miklosi, qui étudie le comportement des chiens, a permis de prouver fonctionnellement que l’animal différencie parfaitement la parole humaine et les vocalises de ses congénères, et que dans chaque cas, il identifie aussi les émotions de son « interlocuteur ».
La domestication a agi sur la capacité des chiens à communiquer avec nous. (Photo : DR)
Et la chercheuse Juliane Kaminski de citer l’exemple des yeux de chiot qui font tant craquer les gens. Pour elle, nous sommes souvent très réceptifs à cette expression faciale car on assimile ce regard à celui de la tristesse chez un nourrisson. Cela nous rend donc plus empathique envers le chien. Pourtant, lui, n’est peut-être absolument pas dans cet état émotionnel…
La chercheuse croit également que la domestication des chiens a joué un grand rôle dans cette forme de communication faciale. « Les chiens vivent depuis environ 30 000 ans aux côtés des humains. Les pressions de sélection semblent avoir agi sur la capacité des chiens à communiquer avec nous. »

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans animaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.