Qui a bu dira

Le billet de Michel Schifres
Chaque jour, en 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
L’Opinion 22/10/2017
Que deviendrons-nous si des études prétendues scientifiques ne nous révélaient pas ce que nous sommes ? C’est une manie du temps : nous examiner comme des insectes pour aboutir à des conclusions que nous connaissons déjà. Donc, des chercheurs anglais et hollandais ont cherché à déterminer l’influence de l’alcool sur la pratique des langues étrangères. Ils sont formels : l’alcool délie les langues, la diction est plus claire, le langage plus fluide, l’anxiété disparaît. A croire qu’avec une bouteille, on devient bilingue ! Ces scientifiques ne vont pas jusque-là : ils reconnaissent que trop de verres embrouillent l’esprit. Il n’empêche : leurs recherches constituent un encouragement. Parler avec jubilation est quand même un slogan plus sexy que consommer avec modération.
Michel Schifres mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Débats Idées Points de vue, Humour, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.