Concept des bouteilles biodégradables et compostables.

Informaction.info – 17/10/2017 –Antoine Miailhes, France Bleu La Rochelle et France Bleu
Nicolas Moufflet est le premier ingénieur au monde a développer des bouteilles fabriquées à partir de matière végétaleNicolas Moufflet est le premier ingénieur au monde a développer des bouteilles fabriquées à partir de matière végétale © Radio France – Antoine Miailhes
Nicolas Moufflet, un ingénieur saintais de 41 ans est la première personne dans le monde à lancer le concept des bouteilles fabriquées à partir de canne à sucre ou encore de noyaux d’olives. Grâce à un procédé gardé secret, ces bouteilles sont biodégradables et compostables.
Dans l’entrepôt de Nicolas Moufflet, des centaines de petites éprouvettes en sucre s’apprêtent à passer dans une immense machine en forme de cube. « Les éprouvettes passent dans un four où elles sont chauffées, ensuite elles rentrent dans un moule taillé sur mesure pour obtenir les flacons demandés. », explique-t-il.
Il suffit d’attendre quelques minutes et des bouteilles 100% végétales ressortent. C’est le seul procédé de fabrication que cet ingénieur saintais peut dévoiler.
Impossible pour lui d’en dire plus sur la recette des granulés qui lui permettent de produire ses éprouvettes. « La seule chose que je peux vous dire c’est qu’il y a du sucre, le reste c’est secret! ».
Aider le consommateur
Cette année, plus de 2 millions de bouteilles ont été fabriquées à son atelier. Des bouteilles revendues principalement dans des magasins bio. « Si un producteur développe du jus de fruit bio, il préfère que l’emballage soit à la fois bio et bien conditionné. On parle souvent de l’eau, je trouve qu’en emballer dans du plastique pétrochimique c’est assez incohérent », analyse-t-il. Et pour rester cohérent Nicolas Moufflet fabrique également des bouteilles pour l’huile d’olive à base de noyaux d’olives. « En plus d’être compostable, cela permet au consommateur de comprendre qu’il consomme un produit 100% naturel ».
Les fameux granulés qui permettent la fabrication des bouteilles - Radio FranceLes fameux granulés qui permettent la fabrication des bouteilles © Radio France – Antoine Miailhes
Cependant pour pérenniser son activité Nicolas Moufflet doit encore produire des bouteilles en plastique. Elles lui permettent de réaliser un chiffre d’affaires de 600 000 euros et donc de financer sa recherche et développement, mais d’ici deux ans, il devrait totalement se consacrer au 100% végétal.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Economie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.
%d blogueurs aiment cette page :