Boule à neige

Le billet de Michel Schifres
En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
L’Opinion 14/11/2017
Les chionosphérophiles en sont tout retournés : collectionneurs de boules à neige, ils viennent d’apprendre que la magnifique création « Macron au Touquet » était en rupture de stock, à peine un commerçant de Paris-Plage l’avait-il lancée sur le marché. Une jolie demi-sphère, il faut dire, avec un président de la République à l’intérieur, qui déclare, tout sourire, son impatience de revenir dans la ville où Brigitte et lui ont une villa. On a beau dire, c’est un signe fort de popularité, cette ruée sur la boule à neige. La preuve : aucun commerçant de Tulle n’a jamais eu l’idée de proposer une telle babiole à l’effigie de François Hollande. Il est vrai que concevoir une boule à pluie aurait été un défi technologique hors de proportion avec le bénéfice escompté.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.