Ulysse Draper

Le billet de Michel Schifres
En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
L’Opinion 22/11/2017
Don Draper arrive à l’agence Sterling Cooper en plein cœur de Manhattan. Il monte au 22e étage, arrive à son bureau, salue sa secrétaire, lui donne chapeau et manteau, entre dans son bureau, se dirige vers le bar, se sert un single malt et se colle un patch de Nicorette. « Coupez ! C’est quoi cette scène ? », hurle le réalisateur. « C’est la loi de Madame Buzyn », ose un assistant… L’autre : « Qui ? ! » Le metteur en scène de la série Mad Men ne connaît pas la ministre française de la Santé qui veut interdit la cigarette sur grand écran. C’est un tort car grâce à elle, les nouveaux Sodome et Gomorrhe, comprendre cinéma et séries, ressemblent désormais à l’île des Sirènes. Cet endroit hors du temps où les hommes dépérissent sous l’extase de chants qu’on imaginait bienfaisants.
mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.