A éviter

Le billet de Michel Schifres

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
L’Opinion 13 Décembre 2017
La tâche d’un ministre de l’Intérieur n’est jamais aisée. Il doit tout savoir et savoir se taire, tout imaginer sans rien dévoiler. Le secret n’est pas étranger à la fonction d’autant qu’il lui faut parfois s’occuper de besognes peu ragoûtantes. Comme dit Jean-Pierre Chevènement, c’est la femme de ménage du gouvernement. Chargé de maintenir l’ordre mais sans excès, il a une obsession qui est une crainte : la bavure. Dans le passé, il y en eut. L’actuel titulaire du poste, Gérard Collomb, revendique la nécessité du sang froid pour tenir le poste. Et, évoquant une éventuelle évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes, il a juré que tout se passera donc avec sang-froid « en évitant qu’il y ait des morts ». Eviter des morts… C’est trop gentil. Voilà un noble souci humaniste.
Michel Schifres mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.