Réflexion sur les énergies de la constellation du Capricorne 2018

    
Tout comme le Sagittaire, le Capricorne en escaladant la montagne concentre sa pensée sur le but à atteindre. En allant conquérir le sommet, le chercheur a pu vérifier lors de sa progression que la force spirituelle réside essentiellement dans la production de la pensée chevillée à l’action. Mais pour lui désormais, l’objectif à atteindre ne se trouve plus dans le ciel mais sur Terre.
     Au cours cette ascension, il a réalisé que l’humanité appartenait à un Tout et vu combien le concept de bien et de mal est une pure illusion de la pensée. Animé par une conscience accrue, il comprend à présent qu’il lui est demandé de servir, tel un point de lumière qui naît dans la matière. C’est ainsi qu’il redescend des hauteurs, abandonnant l’objectif de vivre pour lui-même, et qu’il prend pour mission de servir ses semblables.
     Certains sacrifient du temps, de l’énergie, de l’argent, mais non pas leur intellect et leurs concepts. Anticiper, rêver et préparer le Monde en privilégiant les échanges et les partages réciproques, telle est la responsabilité de toute personne humaine qui tend à s’éveiller et vivre dans la conscience de l’ensemble. Le travail de sacrifice de soi et de rédemption suggérés dans cette constellation symbolise une porte ouverte sur les espoirs de l’humanité.
     De nos jours, le véhicule humain, loin d’être un lieu d’expression de l’esprit, ressemblerait plutôt à une prison. L’attachement aux propriétés, aux effets et aux formes personnelles est le lien le plus solide dont l’être humain souffre. Ensuite, il y a l’expérience des sens objectifs qui ne nous apportent qu’un bonheur momentané, et c’est pourquoi l’humain n’est jamais rassasié. Puis il y a les concepts et les opinions façonnant notre propre compréhension de la vie, pour lesquels nous avons certains points de vue fixes, sources d’un conditionnement mental.
     Ce mental à une nature qui crée l’habitude et qui vit par le confort de l’habitude. Certaines personnes deviennent même fières de leurs habitudes. Elles se construisent certains rythmes de santé, de richesse et d’action et lorsque de tels rythmes leur font défaut, elles se sentent déstabilisées. Nous nous limitons par notre nom, notre forme, notre couleur, notre race, notre nationalité, notre langue, etc. Nous construisons cela, nous le fortifions, c’est une limitation que nous créons pour nous-mêmes.
     Dans ce voyage sans fin de l’esprit les obstacles sont inévitables. La réalité, faite d’ombre et de lumière mêle le pire au meilleur. La science ésotérique enseigne que tout, dans le monde visible, éveille son correspondant dans les domaines invisibles et suscite l’action d’une force ou de l’autre sur le côté occulte de la Nature. Il s’agit donc de s’intéresser avant tout à l’autre dimension du réel : initiatives, victoires sur la fatalité, engagements têtus, progrès ignorés, prouesses de toutes sortes.
     Le rêveur n’est pas animé de la volonté et il peut encore moins la diriger. Une manière intelligente de travailler avec la pensée, c’est d’imaginer. L’imagination, profonde et intense conduit à la visualisation qui peut mener ensuite à une fonction intuitive. L’imagination est la base de toute créativité dans n’importe quel domaine d’activité :Jules Verne, Madame Curie, Albert Einstein, etc. étaient des imaginatifs.
     La clarification de la nature humaine inférieure, la construction des qualités nécessaires et le domaine du service sont les étapes inévitables de l’expérience de la vie. Par l’expérience, un humain souffre beaucoup et apprend aussi beaucoup. Le chemin spirituel n’est rien d’autre que d’atteindre des niveaux supérieurs de la spirale alors même que la vie se déplace en cercles. C’est par un effort personnel que nous pouvons transformer la vie circulaire en vie spiralée.
     Dire adieu à notre grande illusion qui nous fait croire que tout changement ou presque serait politique. La société peut seulement être changée par chacun d’entre nous, parce que c’est nous qui la constituons. Les changements à venir sont profonds, la tâche est immense, mais nous pouvons puiser dans les forces de Vie qui sont à l’œuvre, afin de précipiter l’émergence de ce monde nouveau tant attendu, tant espéré.
 Capricorne – mardi  2 janvier 2018 à 04h24 –

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Développement personnel, réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.