Le miracle Spinoza, une philosophie pour éclairer notre vie

De Nietzsche à Einstein, en passant par Bergson et Freud, les plus grands penseurs modernes ont affirmé leur dette envers celui qu’ils considèrent comme le plus grand des philosophes : Baruch Spinoza, philosophe hollandais du XVIIème siècle.
Exclu à 23 ans de la synagogue pour avoir proposé une lecture rationaliste de la Bible, Spinoza a mené une existence modeste et solitaire, refusant les rentes et gagnant sa vie comme simple polisseur de verre.Frédéric Lenoir rend ici accessible la pensée complexe de ce sage en montrant comment il a révolutionné notre vision du monde. Précurseur des Lumières, il est le premier penseur occidental à imaginer un État de droit fondé sur la séparation des pouvoirs politiques et religieux et garantissant la liberté de conscience et d’expression des individus. Pionnier de l’exégèse historique et critique des textes religieux, ancêtre de la psychanalyse (il montre que nous ne sommes pas libres, car nous sommes mus sans le savoir par nos pulsions, nos désirs et nos émotions), c’est aussi un penseur moniste (Dieu et la Nature ne sont qu’une seule et même réalité) dont la vision du divin rejoint celles des sages de l’Inde. Mais, surtout, Frédéric Lenoir s’attache à montrer comment Spinoza nous aide à vivre, en proposant une éthique fondée sur la connaissance de soi qui vise à nous conduire à la joie parfaite.
Frédéric Lenoir (Auteur) Paru le 8 novembre 2017 / Éditeur : Fayard / 234 p. – Broché 19 €
Résumé : Banni de la communauté juive à 23 ans pour hérésie, Baruch Spinoza décide de consacrer sa vie à la philosophie. Son objectif ? Découvrir un bien véritable qui lui « procurerait pour l’éternité la jouissance d’une joie suprême et incessante ». Au cours des vingt années qui lui restent à vivre, Spinoza édifie une œuvre révolutionnaire.
Comment cet homme a-t-il pu, en plein XVIIe siècle, être le précurseur des Lumières et de nos démocraties modernes ? Le pionnier d’une lecture historique et critique de la Bible ? Le fondateur de la psychologie des profondeurs ? L’initiateur de la philologie, de la sociologie et de l’éthologie ? Et surtout, l’inventeur d’une philosophie fondée sur le désir et la joie, qui bouleverse notre conception de Dieu, de la morale et du bonheur ? A bien des égards, Spinoza est non seulement très en avance sur son temps, mais aussi sur le nôtre. C’est ce que j’appelle le « miracle » Spinoza.  
Frédéric Lenoir, né le 3 juin 1962 à Madagascar est philosophe, sociologue, conférencier, écrivain français et docteur de l’Ecole des hautes études en sciences sociales. Auteur d’une quarantaine d’ouvrages, il a codirigé trois encyclopédies. Ses livres, qui rencontrent un vif succès, sont traduits en plus de vingt langues. Selon un classement de l’Obs et de l’institut GFK, il est l’intellectuel français qui a vendu le plus de livres au cours des cinq dernières années. Il fait partie d’un groupe d’auteurs très médiatiques qui, depuis les années 2010, se sont spécialisés dans la production d’ouvrages traitant du « bien-être » (psychologie positive, développement personnel et spirituel, etc.), secteur particulièrement porteur dans le monde de l’édition.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Culture, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.