Trump et le test du chameau

Charlie Hebdo – 19/01/2018 – Iegor Gran – Le billet du jour –
Pas bégueule, je me suis farci le test MoCA (Montreal Cognitive Assessment) que vient de passer Trump pour prouver qu’il est totalement sain d’esprit et apte à exercer le pouvoir. Et là, je vous le confesse humblement, les amis, c’est très dur. Dès la première question, les neurones explosent. Il faut poursuivre la série logique 1 – A – 2 – B – 3 – C, etc. Je ne rigole pas. Impitoyable, le test. Je ne sais pas de quelle grande école il faut sortir pour réussir ce machin.
Je saute la deuxième question (dessiner une horloge qui indique 11 heures et 10 minutes) pour me rabattre sur un truc plus facile. Bingo ! La troisième question semble à ma portée : il s’agit de compléter le nom des animaux dessinés. Il y a un lion, un rhinocéros, un dromadaire. Je marque « lion », « rhinocéros » et puis j’ai un doute. Et si c’était un chameau ? Putain, c’est quoi déjà le nombre de bosses ? Je sais qu’il y a un piège. J’évite de répondre pour ne pas tomber dedans, et je passe à la question suivante :
« Donnez 11 mots différents commençant par la lettre F en moins d’une minute. » France ! Furoncle ! Fuck ! Pharmacie !… J’en avais pas mal, alors ça m’a encouragé à attaquer la question suivante, le raisonnement par association d’idées. Exemple : « Banane + orange = fruit. » Ça paraît simple, mais essayez donc de résoudre « Train + bicyclette = ? ». J’ai pensé à la SNCF, avec le ticket spécial vélo, mais ça ne devait pas être la bonne réponse – en Amérique, connaissent-ils seulement la SNCF et sa tarification spéciale ?
Le test se termine par des questions d’orientation vraiment pénibles : quelle date sommes-nous ? quelle année ?… Honnêtement, la date je ne m’en souvenais plus très bien. Pour l’année, je crois que j’ai eu bon. Ouf !… Tout ça pour dire que M. Trump, avec son zéro faute, mérite un sacré coup de chapeau. Non seulement il est fort du cerveau, mais en plus il a pris un gros risque politique : son électorat ne risque-t-il pas de le prendre maintenant pour un intellectuel et s’en détourner ?
Lire : Donald Trump a passé un test cognitif, démentant les rumeurs sur sa santé mentale – (Le Monde 17/01/2018) :
Le président des États-Unis a passé le test à sa propre demande, pour faire taire les rumeurs sur sa santé mentale. Il a obtenu le score maximal de 30/30 !…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Humour, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.