Le monde qui va

Le billet de Michel Schifres
En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
L’Opinion 30/01/2018
Une jeune femme voulait s’acheter un billet d’avion. Elle n’avait pas d’argent. Elle a vendu son bébé. Il a trouvé preneur pour 166 euros. * Maintenant la ruée sur les couches culottes. Un supermarché qui proposait des Pampers à -70 %, a été dévalisé : les forces de l’ordre ont dû intervenir. * Scandale : des tests ont été réalisés sur des singes et des humains pour mesurer l’impact aux gaz d’échappement des voitures. Pour des scientifiques néerlandais, cette expérience est faite depuis des années, y compris sur des malades. * Un avion norvégien a dû faire demi-tour à cause d’un problème de toilettes. Les passagers, une soixantaine de plombiers, n’ont pu intervenir : la réparation ne pouvait être faite que de l’extérieur. Telle est une journée ordinaire du monde qui va.
Michel Schifres  mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.