Le cercle des petits philosophes : comment renforcer son sens critique… dès la primaire – France 2 mardi 6 février 23h –

ProgrammeTV.net – 06/02/2018 –
Frédéric Lenoir et des élèves d’une classe de primaire.
Le philosophe Frédéric Lenoir propose des ateliers de méditation et de philosophie à des enfants de 7 à 10 ans dans deux écoles primaires de la région parisienne. Sous le regard de leurs professeurs, Olivier (CM2) et Nora (CE1-CE2), ils ont ainsi appris au fil de l’année à s’écouter, à argumenter, à convaincre et même à douter. Bien plus qu’un apprentissage des concepts, les petits apprennent surtout les règles du débat d’idées et à développer une pensée personnelle.
Un reportage très touchant, riche en séquences aussi drôles qu’émouvantes, qui permet de découvrir à quel point les gosses font parfois preuve d’une grande sagesse. Réalisé avec brio, ce document démontre l’utilité de ces ateliers qui apprennent – dès le plus jeune âge – à réfléchir, s’exprimer et à savoir profiter de l’instant.
Coup de cœur pour ce documentaire. Quand des enfants de cm2 apprennent la méditation et la philosophie ! (Europe 1 – 06/02/2018 – Eva Roque)
Cécile Denjean, la réalisatrice, a filmé des initiations à la méditation et à la philosophie animées par Frédéric Lenoir dans des classes de CM2. Ils ont dix ans. Chaque séance débute avec un exercice de respiration. Objectif : laisser venir toutes les idées. À chaque séance, une thématique : la religion, l’amour, la mort, le paradis et l’enfer !
Les enfants poursuivent souvent leur conversation dans la cour, s’efforcent de raisonner, de comprendre l’autre, acceptent le débat. Face caméra, ils racontent aussi leurs peurs, leurs façons de voir le monde. Un monde où pour Jérémy, l’argent n’existerait pas.
La réalisatrice suit les enfants chez eux ou dans la cour. Sans jamais ajouter un commentaire, mais en travaillant les cadrages, la lumière, la musique. Tout devient poétique et doux. Autant d’éléments qui donnent une dimension supérieure aux propos des enfants. Une dernière fulgurance avant de se quitter. C’est quoi la différence entre être amis et être amoureux ?
La Vie.fr – 31/01/2018 –
Dès l’école primaire, les enfants peuvent philosopher. Telle est la conviction de Frédéric Lenoir, qui anime des ateliers dans une dizaine d’établissements de la région parisienne. Nous le suivons dans une classe de CM2 à Saint-Maur, puis auprès d’écoliers de CE1-CE2, à Pantin. Le philosophe commence toujours ses rencontres par un temps de méditation simple, invitant les jeunes à fermer les yeux, à poser leurs pieds sur le sol, puis à se concentrer sur leur respiration. Les élèves s’apaisent en quelques minutes et le temps de la discussion peut débuter. Les thèmes abordés sont profonds. Frédéric Lenoir n’hésite pas à soulever, par exemple, la question de la religion, et on est surpris par la finesse des réponses – « une façon de comprendre les débuts de l’univers », « peut-être le fruit de légendes inventées autrefois ». Il enchaîne ensuite sur la mort et là encore les élèves ont beaucoup de choses à dire. Les propos les plus étonnants concernent l’amour, qui, d’après les témoignages, semble plutôt « une expérience qui fait peur » et peut « même mettre en colère » ! Un beau documentaire qui devrait inciter les adultes que nous sommes à prendre davantage les enfants au sérieux en suscitant leur capacité à réfléchir dès le plus jeune âge.
Édition brochée, 140 mm x 205 mm, 272 pages + 2 cahiers photos hors texte + CD audio de 8 méditations dont 4 avec accompagnement musical de Stephen Sicard (Logos), 19.90 €
Ce livre raconte l’aventure extraordinaire que j’ai vécue avec des centaines d’enfants à travers le monde francophone, de Paris à Montréal, en passant par Molenbeek, Abidjan, Pézenas, Genève, Mouans-Sartoux, la Corse et la Guadeloupe. Pourquoi, en effet, attendre la classe de terminale pour aborder le questionnement des thèmes existentiels : l’amour, le respect, le bonheur, le sens de la vie, les émotions, etc. ? Les ateliers philosophiques que je mène montrent une étonnante capacité des enfants à penser. Au-delà des concepts, ils y apprennent les règles du débat d’idées et développent leur discernement et une réflexion personnelle.
Parce que les enfants ont souvent du mal à se concentrer, je fais précéder les ateliers d’une courte méditation, ou pratique de l’attention, qui permet à chacun de retrouver sa réceptivité sensorielle et d’être présent dans l’instant.
Pour tous ceux qui, parents, enseignants, éducateurs, souhaitent accompagner les enfants dans cette pratique de l’attention et des ateliers philosophiques, cet ouvrage propose une méthode et des outils concrets, dont un CD de méditations guidées. FL
Suivez ce lien pour lire un extrait et voir la vidéo : http://www.albin-michel.fr/

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Education, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.