Pays de Loire – Food hall. Un espace géant de restauration sur l’île de Nantes

Ouest-France  09/02/2018 Marion DUBOIS.
Vous connaissez le marché de Lisbonne où l’on mange sur place ? C’est ce que vont devenir les anciennes halles Alstom, à Nantes. Le projet est porté par le groupe nantais Chessé.

Ceux qui ont déjà eu l’occasion d’aller au grand marché couvert de Lisbonne auront une idée assez nette de ce futur grand espace de restauration. À Nantes, il se situera dans les anciennes halles Alstom (1 et 2 bis), « avec Lisbonne et Stockholm comme référence », glisse Jean-Luc Charles, directeur de la Samoa.
C’est l’opérateur commercial Chessé qui a remporté l’appel d’offres, « pour financer, réaliser et exploiter ce Food hall », explique Jean-Luc Charles. Il abritera une dizaine de points de restauration. Aménagé sur deux niveaux, dont 600 m² au rez-de-chaussée et 200 m² en mezzanine, il y aura 200 places assises.
Le groupe Chessé détaille l’architecture des lieux : « La structure métallique apparente de la Halle recevra une enveloppe translucide sur toutes ses faces, afin d’apporter la luminosité nécessaire à la végétation intérieure. Les mezzanines permettront à la clientèle d’avoir une vue plongeante. »
Le concept des « Food Court » est simple. Chacun s’achète ce qu’il veut parmi les différents types de nourritures proposés sur place. Puis les clients s’installent autour de grandes tables. « Le but est de proposer une offre de restauration pour tous les actifs et étudiants du quartier », note le directeur de la Samoa.
Lire aussi : Nantes veut faire de son île l’un des coeurs de la ville de demain
Un marché nocturne
La proposition du Food hall répondra à l’esprit du Quartier de la Création avec une offre variée et inventive. Sans gluten, végétarien, carnivore, italien, sushi… Chacun pourra consommer des produits issus de filières courtes. « L’appel à candidatures pour trouver la dizaine de restaurateurs débutera en septembre. »
Le groupe Chessé promet déjà un espace atypique « qui mutera au fil de la journée, selon le rythme de vie des Nantais ». Ainsi, autour d’un espace central composé de grandes tablées, il y aura « un bar/café, une dizaine de corners à thème, des espaces ouverts permettant l’accueil de pop-up stores, d’expositions, un espace privatisable ainsi qu’un micromarché nocturne bihebdomadaire ». L’ouverture des lieux est prévue en 2020.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, Loisirs Tourisme, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.