Greenpeace [exclusif] des créatures très rares découvertes à 260m de profondeur

 
 « Nous avons découvert une incroyable diversité de vie animale au fond de l’océan. Il est fort probable que certaines espèces observées soient même inconnues encore de la science ». Susanne Lockhart, biologiste spécialiste de l’Antarctique, embarquée sur l’Arctic Sunrise.

Dr. Susanne Lockhart  Antarctic Ocean Sanctuary.

Les images de l’océan Antarctique que vous allez découvrir sont extraordinaires. Elles révèlent toute la fragilité et la beauté d’une biodiversité foisonnante menacée. A bord de notre petit sous-marin, nous sommes descendus à plusieurs centaines de mètres de fond, là où personne n’était encore jamais allé.

Vidéo

Greenpeace est sur place depuis quatre semaines pour une expédition scientifique. Il est urgent de protéger cette faune et ces flores exceptionnelles. Alors que le continent Antarctique est protégé depuis 1991, l’océan Antarctique qui l’entoure est aujourd’hui menacé par l’extension de la pêche industrielle, la pollution et les dérèglements climatiques. Plus de 9 000 espèces animales qui y ont trouvé refuge pourraient être directement touchées.

Bonne nouvelle : nous avons en 2018 une opportunité historique de protéger cet océan en y créant la plus grande réserve marine au monde. En octobre, les représentants des Etats en charge de la protection de l’océan Antarctique, dont la France, se réuniront pour débattre de la création d’un sanctuaire marin dans cet océan.
Aidez-nous à faire pression !

Signez la pétition

Un sanctuaire en mer de Weddell couvrirait une superficie comparable à cinq fois la taille de l’Allemagne. Ensemble, nous avons déjà obtenu l’an passé la création d’une réserve marine en mer de Ross dans l’Antarctique, un premier pas pour la protection de cet océan. Continuons !
Vous le savez sans doute, les océans sont essentiels à notre survie sur terre, ils procurent 50 % de l’oxygène que nous respirons et absorbent 30 % de nos émissions de CO2. Sans vie dans les océans, pas de vie sur Terre ! Pour protéger la biodiversité, préserver nos océans en bonne santé et éviter d’aggraver les changements climatiques, les experts indiquent qu’il faut sanctuariser au moins 30 % de nos océans d’ici à 2030. L’Antarctique est là où notre voyage commence.
Aidez-nous à faire pression sur la France pour qu’elle soutienne la protection de l’océan Antarctique:
Merci encore pour votre mobilisation à nos côtés.
Guillaume, pour l’équipe Océans de Greenpeace France

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Ecologie, Nature, Politique, Science, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.