Question de ressenti

Le billet de Michel Schifres
En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
L’Opinion 26/02/2018
Il serait absurde de restreindre le terme au froid même si celui-ci l’a mis à la mode : le « ressenti » est à la fois universel et personnel. Sur la SNCF par exemple, le Premier ministre n’a pas le même ressenti que le cheminot. Comme Sylvie et Laetitia qui éprouvent des sensations différentes quand on ne leur parle d’héritage. Encore la démonstration ne doit-elle pas être cantonnée au franco-français. Ressenti opposé aussi entre des millions de Chinois et Xi Jinping lorsqu’il rêve d’être le nouveau Grand Timonier. Pourtant quelques évènements, il est vrai considérables, font l’unanimité. Telle la star des réseaux sociaux, la cheville de Neymar. Je vous l’annonce, l’articulation brésilienne va devenir aussi célèbre que l’oreille de Van Gogh et le sourire de la Joconde.
Michel Schifres mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Humour, Sport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.