#Etats-Unis – La directrice de la communication de la Maison Blanche démissionne

Trump perd une alliée de poids à la Maison Blanche
Le Monde 01/03/2018

La cascade des départs à la Maison Blanche se poursuit : Hope Hicks, proche conseillère de Donald Trump, a annoncé mercredi sa démission. La jeune femme de 29 ans, qui avait rejoint très tôt la campagne du magnat de l’immobilier, occupait depuis septembre 2017 le poste de directrice de la communication. Elle était la quatrième personne à occuper cette fonction depuis Sean Spicer, nommé en janvier 2017. Discrète dans les médias mais influente en coulisses, elle avait l’oreille du président, qui n’a jamais émis la moindre réserve à son égard. « Je n’ai pas de mots pour exprimer ma gratitude au président Trump », a-t-elle indiqué sans autres précisions sur les raisons de son départ soudain, un peu plus d’un an après l’arrivée au pouvoir de l’homme d’affaires septuagénaire. La date exacte de son départ n’a pas été fixée mais elle devrait intervenir « dans les semaines à venir » selon l’exécutif.

Cette démission intervient au lendemain de l’audition de la jeune femme à huis clos au Congrès dans le cadre de l’« affaire russe » qui empoisonne la présidence de Donald Trump. Sarah Sanders, porte-parole de l’exécutif américain, a assuré qu’il n’y avait aucun lien entre ces deux événements. Le nom de Hope Hicks était apparu dans l’un des derniers scandales en date qui a secoué la Maison Blanche : le départ de Rob Porter, autre conseiller de M. Trump, accusé par ses ex-femmes d’agressions physiques et d’abus psychologiques. Plusieurs médias ayant relevé que Hope Hicks entretenait une relation sentimentale avec Rob Porter, certains s’étaient interrogés sur son rôle dans la réaction initiale de la Maison Blanche, qui n’avait pas tari d’éloges sur ce dernier alors même qu’il était accusé de faits graves par ses anciennes épouses. Le clan des fidèles historiques de Donald Trump n’a cessé de se réduire à la Maison Blanche. A l’exception des deux membres de sa famille, le gendre du président, Jared Kushner, et sa fille Ivanka, il se réduit aujourd’hui à Dan Scavino, ancien caddie devenu responsable des réseaux sociaux de la présidence.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans International, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.