Des péages en hausse à partir de février… et pour encore longtemps !

60 millions de consommateurs – Lettre N534bis – février 2018 – F. G. – 
Les péages d’autoroutes vont encore augmenter cette année. Les hausses annoncées par les sociétés concessionnaires à partir de février sont toutes supérieures à 1 %. De l’ordre de 1,3 % sur les réseaux du groupe Vinci (ASF, Cofiroute, Escota), 1,4 % sur les réseaux d’Abertis (Sanef et SAPN) et de 2 % sur les réseaux Eiffage (APRR et Area). On est donc, à nouveau, bien au-dessus de la simple règle d’évolution annuelle qui aurait conduit à une augmentation de 0,87 %.
Mais s’y ajoute un « rattrapage » pour une redevance que l’État avait indûment augmentée en 2012… Ce sont donc les usagers qui vont rembourser le trop perçu de l’État. Les concessionnaires ont obtenu une compensation étalée de 2016 à 2018. Les automobilistes ne sont toutefois pas au bout de leurs peines : un nouveau rattrapage est programmé de 2019 à 2023 pour compenser le gel des péages décidé en 2015 par le gouvernement et contesté, toujours avec succès, par les sociétés concessionnaires.
Tout va bien pour elles : elles ont versé en 2016 à leurs actionnaires 4,7 milliards d’euros de dividendes, en hausse de 40 %

Lire aussi : Péages autoroutiers : haro sur les hausses ! (20/06/2017)-

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Transport, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.