Solidarités : Prêt de jardin entre voisins

Nantes ville.fr – 08/03/2018 –
Franck Bétourné oeuvre dans le jardin de Marie-Line Beaumal.
Ecos lance Boutur’âges dans trois quartiers nantais pour mettre en lien propriétaires ne s’occupant plus de leur jardin et jardiniers amateurs intéressés pour cultiver.
Marie-Line Beaumal n’a jamais pris le temps de s’occuper de son jardin. Quand elle est devenue veuve, elle a cherché un jardinier intéressé par son bout de terrain de 650m2. Elle a croisé lassociation Ecos Lien ouvert dans une nouvelle fenêtreet son projet Boutur’âges. « Nous mettons en lien des propriétaires, souvent âgés, qui ne peuvent ou ne veulent plus, travailler dans leur jardin, et des gens qui recherchent un jardin, explique Audrey Pernis, chargée du projet chez Ecos. Cela favorise le maintien à domicile des personnes âgées et créé du lien. »
Après 5 ans d’expérience à Rezé et 30 binômes propriétaires/jardiniers qui fonctionnent, Boutur’âges a été testé en 2017 à Nantes Sud et s’étend aux quartiers Doulon Bottière et Chantenay Bellevue Sainte Anne en 2018. « Ce n’est pas juste un site de petites annonces, précise Audrey Pernis. On cherche des jardiniers qui veulent s’impliquer, il y a une dimension sociale. » Les binômes sont créés sur des critères de proximité et d’envies communes. Une charte de prêt est signée entre les trois protagonistes pour cadrer les choses (à qui appartiennent les outils ? utilisation de l’eau du réseau ou non ? partage des récoltes ?)

Une relation privilégiée
Franck Bétourné a donc commencé à construire des buttes de permaculture dans le jardin de Marie-Line Beaumal pour faire pousser quelques légumes et fruits en octobre dernier. « Je suis contente de l’avoir, il donne de la valeur au jardin plutôt que le laisser à l’abandon. » Certains jardiniers ne font que de l’ornement en cultivant des fleurs. D’autres rendent de petits services aux propriétaires. « Chaque relation se construit différemment, ajoute Audrey Pernis. Un jardinier passe tous les jours apporter le pain à la propriétaire. »
Pour accompagner les jardiniers, Ecos leur propose des temps de formation gratuits, d’acheter des semences et du terreau de façon groupée. Des temps festifs ont également lieu autour de troc de graines, de visites de jardins…
Ce projet de prêt de jardin existe aussi dans la banlieue nantaise à Couëron, Saint-Sébastien, Orvault, Indre et Saint-Herblain sous le nom de Jardin’âge.
Plus d’information : ecosnantes.org/les-boutur-ages-96 Lien ouvert dans une nouvelle fenêtre

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article a été publié dans Loisirs Tourisme, Nature. Ajoutez ce permalien à vos favoris.