Printemps des POÈTES du 3 au 19 mars 2018 / Nantes : Des vers à jouer, écrire et écouter

VINGTIÈME ÉDITION 3 – 19 mars 2018

L’ARDEUR
Imaginé à l’initiative de Jack Lang, et créé à Paris du 21 au 28 mars 1999 par Emmanuel Hoog et André Velter, afin de contrer les idées reçues et de rendre manifeste l’extrême vitalité de la Poésie en France, Le Printemps des Poètes est vite devenu une manifestation d’ampleur nationale.
Sous l’impulsion d’Alain Borer en 2001, puis de Jean-Pierre Siméon de 2002 à 2017, un Centre de Ressources pour la Poésie est venu prolonger les temps forts du Printemps tout au long de l’année. C’est ainsi que la voix des poètes s’est propagée et que de nombreuses actions poétiques se sont déployées sur tout le territoire et jusqu’à l’étranger.
Au fil des saisons, avec le soutien des Ministères de la Culture, via le Centre National du Livre, et de l’Éducation Nationale, la petite équipe du Printemps des Poètes a su tisser une immense communauté active : poètes, éditeurs, enseignants, élèves, bibliothécaires, chanteurs, comédiens, musiciens, lecteurs…
Avec cette 20e édition, c’est un troisième souffle, un passage de témoin à Sophie Nauleau qui entend bien décupler cette aura du poème : « Pour Le Printemps des Poètes 2018, je voulais plus qu’un thème, je voulais un emblème. Une bannière qui étonne et aimante à la fois. Un mot dont tous les synonymes disent l’allant, la passion, la vigueur, la fougue, l’emportement. Un vocable vaste et généreux qui, à lui seul, condense l’élan et l’inspiration poétiques. Plus qu’un intitulé, L’Ardeur est le souffle même de la Poésie. Ernest Pignon-Ernest, qui avait calligraphié la signature du Printemps dès l’origine, a imaginé ce somptueux pastel représentant l’envol d’un être ailé. Est-ce un homme, une femme, un ange, une chimère ? C’est tout cela, mais aussi Zélos, le dieu grec du zèle et de l’ardeur, frère méconnu de Niké, la Victoire. Cette aile bleue sur un revers de toile brute est à l’image de notre ambition : à la fois intense et artisanale. Un dessin fait main qui importe en ce troisième millénaire de très haute technologie. Car s’il s’agit d’habiter encore poétiquement le monde, il est vital que la langue des poètes continue de pulser en chacun de nous. Ce qui ne nous empêche guère de travailler à une toute nouvelle version du site internet pour 2018 : la Poésie aussi étant un art de pointe. »

 Parrain : Jean-Marc Barr

Affiche : pastel sur toile original d’Ernest Pignon Ernest
Contacts : Le Printemps des Poètes
Bibliothèque de l’Arsenal
1 rue de Sully
75004 Paris
Sur rendez-vous.
Tel : 01 53 800 800

Printemps de la poésie VINGTIÈME ÉDITION du 3 – 19 mars 2018
 Actualité Ma Ville Nantes. Ouest-France 09/03/2018
Des vers à jouer, écrire et écouter
Dans le cadre du Printemps de la poésie, les associations du quartier de Nantes sud (Loire-Atlantique) proposent des animations ludiques. L’événement se tient du samedi 10 au samedi 17 mars.
L’association L’Annexe pourra s’appuyer sur deux points forts pour donner vie au projet Partout la poésie, qu’elle portera du samedi 10 au samedi 17 mars, à Nantes sud.
Le premier : son expérience en matière de médiation culturelle, afin de favoriser la lecture et l’écriture. Le second est la cohésion entre les associations du quartier.
«Apprendre plus facilement»
Si la plupart des animations s’adressent à un public familial, c’est parce qu’il est plus simple d’amener à l’écriture « en proposant des consignes ludiques, que les enfants prennent facilement en main » .
La poésie sera donc à écouter, par exemple lors du spectacle Le Cirque des poètes , présenté par l’Atelier du livre qui rêve. Mais aussi à écrire, pourquoi pas sous forme de portraits en calligrammes, en compagnie du P’tit spectateur.
Du samedi 10 au samedi 17 mars , à Nantes sud. Gratuit. Certaines activités sont sur inscription. Programme disponible sur la page Facebook de l’association.
L’Annexe www.facebook.com/Assoannexe ; site internet?: https ://annexe-nantes.org
Ouest-France  

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Culture, Loisirs Tourisme, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.