Bélier 2018 – réflexion sur les énergies de la constellation

     L’Équinoxe du 20 mars marque le début du printemps (hémisphère nord).  C’est aussi le point de départ d’une nouvelle année astrologique. Premier signe de feu et du zodiaque, le Bélier possède en lui une puissante énergie de vie qui amène à l’action. C’est un temps de commencement, de quête, de recherche. Les cornes du bélier en forme de spirales, symbolisent l’éternel recommencement, l’élan vers la vie, le printemps dans le cycle des saisons.
     Nos vies sont créées à travers notre humeur et notre énergie. Nous ne pouvons tout simplement pas cultiver un état d’esprit du genre : « une fois que j’aurai tout compris, alors seulement, je serai heureux », car cela se traduirait par une poursuite interminable. Au lieu de cela, si nous trouvons les façons de nous sentir bien maintenant, le reste suivra. Commençons dès cette nouvelle année à œuvrer avec ardeur et audace, afin de permettre à nos aspirations de se transformer en réalité.
     Face à des situations que nous ne pouvons maîtriser, prenons du recul. Le facteur temps est un atout dans la mesure où le mental cultive la patience. A côté de la volonté, de l’amour et de la sagesse, les qualités d’un mental sain sont le discernement, la compréhension, la vision, l’intuition, la connaissance et la vérité. Grâce à leurs lumières, nous pouvons appréhender la réalité avec clarté, développer un point de vue juste et un véritable sens des valeurs.
     L’année passée, la politique mondialiste des élites fut vivement contestée, la pensée s’est réduite de globale à nationale et de nationale à régionale. L’auto-sécurité, l’autoconservation, l’autoprotection ont gagné en importance. Les idéaux ont été mis en attente au nom du pragmatisme et les nations ont eu tendance à devenir égocentriques. Nous pouvons voir que tout ceci va à l’encontre de l’expansion de la conscience car une conscience élargie permet un réel service universel.
      Un épais brouillard psycho-émotionnel continuellement nourri par l’égoïsme et la négativité de l’humanité pèse aujourd’hui de manière oppressante au-dessus de notre planète, réprime et écrase l’esprit humain. Nous avons un urgent besoin de sortir de cette dangereuse obscurité que nous avons nous-mêmes nourrie depuis si longtemps. Pour cela, l’être humain doit réaliser combien est bénéfique une pensée positive et la force colossale que crée un groupe qui l’emploie.
     Des ajustements sont indispensables à tous les niveaux dans les années à venir, afin d’améliorer le bien-être de chacun, des groupes, provinces et nations. 2018, riche en opportunités astrologiques devrait être une année de construction et de restructuration, une occasion de préparer le terrain afin de construire la vie que chacun de nous souhaitons mener. C’est par le changement que nous arriverons à grandir et à éveiller les parties plus profondes de nous-mêmes.
      La rupture des formes vétustes, la destruction de certains cadres traditionnels rigides de la société, de la politique et de la religion dont nous sommes témoins, sont une étape dans la mise en œuvre de la profondeur du processus de vie. C’est le déploiement de la conscience et de la pensée humaine qui conduit à développer l’identité au sein d’un objectif d’ensemble, où la liberté de chacun est préservée.
      On ne peut préjuger de ce qui sortira de la transition du monde vers un autre système, mais nous pouvons déjà coopérer à ce qu’il soit plus égalitaire que le nôtre. Nous voyons les prémices de ce qu’il pourrait être avec de nouvelles formes de comportement relationnels et socio-économiques : systèmes solidaires, commerce éthique, technologies et énergies propres, échanges bénévoles par l’Internet, etc… Les humains n’ont d’autre choix que de s’unir pour rompre leurs chaînes et s’évader des noirceurs de la société de « l’Avoir » afin de s’engager dans la société de « l’Être ».
      « A toi bélier, je donne ma semence le premier jour, pour que tu aies l’honneur de la mettre en terre. Chaque graine plantée te permettra de récolter un million d’autres graines. Tu seras le premier à pénétrer sur le sol de l’esprit humain avec mon idée. Mais ce n’est pas ton affaire d’entretenir cette idée, ni de t’interroger à son propos. Ta vie est dans l’action et la seule tâche qui t’incombe est de commencer à rendre les hommes conscients de ma création. Pour la bonne marche de ton travail, je te donne la vertu de l’estime de soi. » Martin Schulman – chercheur et astrologue américain.
 Pleine lune du Bélier – Samedi 31 mars 2018 à 14h36
A suivre demain : le travail lié aux constellations du zodiaque

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans réflexion, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.