Comment lutter contre les salafistes et les extraterrestres ?

Charlie Hebdo – 28/03/2018 – l’Édito de Riss –
Vendredi 23 mars, vers 20 heures, on trouvait sur la page d’accueil du New York Times plusieurs sujets d’actualité : une comédie musicale à Broadway, la nomination du nouveau secrétaire d’État à la Défense, une marche pour le contrôle des armes, des malades de la sclérose en plaques, la guerre économique entre la Chine et les États-Unis, et puis, au milieu de dizaines d’autres titres, un petit encart indiquait timidement : « Quatre morts en France, dont le tireur, dans une prise d’otages : l’assaillant, décrit comme un petit criminel, a revendiqué agir pour le compte de l’État islamique quand il a ouvert le feu dans un supermarché.» Juste au-dessus d’un article sur une recette de haricots secs et un autre sur le dernier film de Burt Reynolds, 82 ans.
On a l’impression, parfois, de ne pas vivre sur la même planète. En France, aussitôt l’information connue, les plateaux des télés étaient envahis par des troupeaux de spécialistes du terrorisme, du salafisme, de Daech, du GIGN, et peut-être même de l’andouillette AAAAA. Des mots, encore des mots pour répéter toujours les mêmes analyses. «J’avais déjà tout dit il y a vingt-cinq ans, mais personne ne m’a écouté. Lisez mon dernier livre !» Les petits coqs de l’analyse géostratégique-mon-cul-sur-la-commode doivent bien faire rire les terroristes planqués en Syrie ou en Irak, quand ils regardent en replay les débats des chaînes de télé françaises.
Plus de trois ans après le 7 janvier, six ans après les tueries de Toulouse, on peut même se demander si les terroristes ne sont pas en train de devenir démodés. il y aura encore des attentats qui causeront beaucoup de souffrances à des innocents. Mais les terroristes n’obtiendront rien de plus. Le combat de l’islamisme est de moins en moins armé. il est de plus en plus sociétal. Les armes de l’islamisme sont de moins en moins la kalachnikov, car ce n’est pas très populaire, mais de plus en plus la culture, les mœurs, l’art, la science, l’histoire. Aujourd’hui, plus personne ne dessine le Prophète en public, à l’école les profs peinent à enseigner la théorie de l’évolution, les élèves refusent les cours de sexualité et sont scandalisés par des tableaux de maîtres exposés au Louvre. Comment lutter contre cette lame de fond ? Tous les fusils automatiques, les techniques d’espionnage, les filatures et les écoutes ne peuvent rien contre ça. Le travail de sape des islamistes doit être combattu par des armes équivalentes, c’est-à-dire la parole, les idées, le rationalisme.
Pour répondre à un appel de 100 intellectuels qui dénoncent le « séparatisme islamiste », Dalil Boubakeur contre-attaque en dénonçant, comme d’habitude une stigmatisation des musulmans. Curieux raisonnement du recteur de la Grande Mosquée de Paris qui, en voulant dénoncer un amalgame, en fait lui-même un en mettant sur le même plan tous les musulmans, sans aucun distinction.
Une chose est sûre, c’est sur le plan des idées qu’il faut se battre plus que jamais et pas uniquement sur celui de la sécurité. pour ce combat, il n’existe pas de GIGN, pas de RAID, Pour ce combat, le GIGN, c’est vous, c’est chacun d’entre nous qui, dans sa vie quotidienne, doit refuser de céder devant le chantage et l’intimidation. Si les citoyens ne défendent pas leur conception de la démocratie, s’ils renoncent à prendre leur destin en main, personne ne le fera à leur place.
Le lendemain matin, vers 10 h 30, le site du New York Times mettait à jour sa page d’accueil avec l’article suivant : « Le policier français meurt après s’être échangé contre un otage de l’homme armé. » Entre un article sur le premier accident mortel causé par une voiture sans pilote et un autre sur une momie retrouvée au Chili prise pour celle d’un extraterrestre…

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Défense, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.