François Hollande, le revenant

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
Le billet de Michel Schifres
L’Opinion 08/04/ 2018
Si la France en a sans doute fini avec François Hollande, François Hollande, paraît-il, n’en a pas fini avec la France. Que voulez-vous, l’homme politique est ainsi fait : à peine sorti, il ne pense qu’à rentrer. A son tour, l’ex suit cette pente naturelle. Lui orphelin du combat qu’il n’a pas voulu livrer, lui qui, un temps, avait promis de rester sur sa réserve, lui qui, Président, obtint une cote de satisfaction pharamineuse de 4%, se sent des frémissements de revanche et des envies de ferrailler. Et donc cette semaine coucou, le revoilà : il sera à la télévision, il publie un livre où il se réhabilite. Ce qui, on en conviendra, est la plus sûre et la moins dangereuse des méthodes. Comme disait un auteur célèbre : « Il est si facile de perdre la mémoire de soi-même ».
Michel Schifres mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Humour, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.