Politique – Macron veut rassurer l’Eglise sur les questions de société

Le Monde 10/04/2018
Le chef de l’Etat a rencontré depuis son arrivée au pouvoir, en mai 2017, les responsables des principaux cultes représentés dans le pays.

Le président de la République Emmanuel Macron a défendu, lundi, devant la Conférence des évêques de France (CEDF), « l’humanisme réaliste » de sa politique migratoire et démenti tout « agenda caché » en matière de bioéthique, s’efforçant de rassurer une Eglise catholique qu’il a appelée à s’engager davantage.
Sur les questions de la gestation pour autrui et celle de la procréation médicalement assistée, la « voix de l’Eglise ne peut être injonctive », a estimé le chef de l’Etat.
Le quinquennat de François Hollande avait été marqué sur le plan sociétal par l’adoption de la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe – qui avait provoqué de nombreuses manifestations – et par l’adoption à l’unanimité d’une loi sur la fin de vie instaurant un droit à la « sédation profonde et continue ». « Nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Eglise et l’Etat s’est abîmé, et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer », a affirmé M. Macron.
« La France a été fortifiée par l’engagement des catholiques, certains pourront considérer que de tels propos sont en infraction avec la laïcité (…) mais reconnaître les uns n’est pas diminuer les autres, a estimé le président. Je considère que la laïcité n’a certainement pas pour fonction de nier le spirituel au nom du temporel, ni de déraciner de nos sociétés la part sacrée qui nourrit tant de nos concitoyens. » Le chef de l’Etat a rencontré depuis son arrivée au pouvoir, en mai 2017, les responsables des principaux cultes représentés dans le pays.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Politique, Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.