Trop de preuves …

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité
Le billet de Michel Schifres
L’Opinion 11 Avril 2018
La statistique est faramineuse : selon un sondage, 80% des Françaises ont déjà subi une forme d’atteinte et d’agression sexuelle dans l’espace public. L’importance du chiffre laisse pantois. Non que l’on ignore le drame que vivent des femmes quotidiennement. Non que l’on désapprouve la nécessité de lutter contre le harcèlement sexuel et de s’opposer au machisme rampant. Pourtant des détails de l’enquête laissent rêveur : ainsi 68% des sondées disent avoir subi des regards insistants ou des sifflements intempestifs. Ce que, quitte à provoquer la colère des plus féministes, beaucoup jugeront qu’il s’agit là d’attitudes grossières mais non assimilables à la guérilla sexuelle menée par certains hommes. Au fond, c’est toujours la même chose : trop de preuves tuent la preuve.
Michel Schifres mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Social, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.