Le monde bouge

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité 
Le billet de Michel Schifres
L’Opinion 18/9/04/2018
Si attentif qu’on soit à la marche du monde, il arrive qu’on ne parvienne pas à hiérarchiser les événements tant ils foisonnent. Car que retenir ? La mort de Willow ? C’était le dernier corgi de la reine Elisabeth II, elle qui depuis ses dix-huit ans, a toujours vécu avec cette race de chiens. Oui cette disparition, ou la tenue pour la première fois en Arabie saoudite, d’un concert donné par une chanteuse ? Après, pour les femmes, le droit de conduire et de pénétrer dans les stades, voilà une nouvelle preuve, parait-il, de la libéralisation de ce pays. Que les inquiets se rassurent, tout n’est pas perdu. Là-bas, les femmes doivent toujours avoir l’autorisation d’un homme pour sortir, se marier, travailler, ouvrir un compte en banque ou se faire examiner par un médecin !

Michel Schifres mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, International, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.