Une belle histoire, non ?

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité
Le billet de Michel Schifres
L’Opinion 19 Avril 2018
Dans tout drame, il faut ce qu’on appelle une belle histoire humaine. Heureusement la grève SNCF a la sienne. Donc un couple avait prévu de célébrer ses soixante ans de mariage avec toute sa tribu, à l’autre bout de la France. La fête était organisée, la date bloquée, les billets de train réservés. Sauf qu’ils tombaient, à l’aller comme au retour, un jour de grève. Ce fut la mobilisation générale pour sauver les noces de diamant. Le directeur général adjoint de l’entreprise, un grand sentimental, fut touché par autant de détresse : il téléphona lui-même au couple pour lui assurer que leurs trains rouleront, il en prenait l’engagement. Bref tout va bien. A n’en pas douter, voilà qui mettra du baume au cœur aux millions d’usagers restés à quai pendant des jours et des jours.
Michel Schifres mschifres@lopinion.fr 

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Humour, Transport, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.