Big claque pour McDonald’s sur l’île d’Oléron

Charlie Hebdo – 02/05/2018 – Fabrice Nicolino –
Dolus-d’Oléron, 3 200 habitants : tout le monde s’arrête et applaudit le maire, Grégory Gendre.
Ce journaliste, ancien de Greenpeace, est arrivé sur l’île à l’âge de 1 mois dans les valises familiales. Revenu sur l’île d’Oléron, il y bouleverse toutes les habitudes locales – là, Le Pen a fait 42 % au second tour de la présidentielle à Dolus.
Gendre ne veut pas de McDo chez lui et refuse de signer le permis de construire que le groupe lui a soumis. Comme ça ne se fait pas, le tribunal administratif l’a condamné à 300 euros d’astreinte par jour de retard, mais il s’en fout, attendant une décision d’appel qui doit tomber en juillet. « Eh ben, raconte-t-il à Charlie, on a fait des collectes et on a déjà récolté 32 000 euros. Mais comme on va gagner, on pourra utiliser l’argent pour nos projets de ZAD. » 
Les projets ? Gendre a lancé une zone d’alimentation durable (ZAD) sur le terrain d’une ancienne colo. Sur les quatre hectares, rendus inconstructibles après la tempête Xynthia, deux sont en prairie, mais les autres sont une ancienne ferme maraîchère qui devrait être réhabilitée. La production bio, serait écoulée dans des circuits courts, qui profiteraient intégralement à l’économie locale. Mais de l’autre côté du spectre, le notaire de droite, battu aux municipales, a rameuté ses troupes dans un comité McDo, mettant en avant les emplois promis par empoisonneur des cuisines.  
Qui va gagner ? on mise dur Gendre, car il est drôle, batailleur, et grande gueule. « La politique de papa, reprend-t-il, c’est fini, en tout cas ici. Avant c’était : Bébert est pote avec Pierrot, qui allait modifier le plan d’urbanisme pour rendre constructible les trois hectares de mémé. C’est mon premier mandat, mais je ne suis pas du genre a être gentil  avec les anciens combattants pour être réélu. » 
En attendant, l’inauguration de la ZAD locale, il y a une semaine, a réuni tout au long de la journée un millier de personnes. « Ceux qui ont voté pour nous, exulte Gendre, sont hyperfiers. » Il y a de quoi.

On a le droit d’envoyer des messages de soutien à mairie@ville-dolus-oleron.fr

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.