Ce jour où l’État perdra nos données

Charlie Hebdo – 09/05/2018 – Le billet du jour de Iegor Gran –
An outage appeared to wipe the credit histories of Commonwealth Bank customers this morning. Picture: Hollie Adams/The AustralianSource:News Corp Australia
La première banque australienne, la Commonwealth Bank, vient de reconnaître que les données confidentielles de 20 millions de clients se sont envolées dans la nature.
Une broutille. Des bandes magnétiques ont été égarées, paraît-il. Mais pas de panique. « Nous avons pris les mesures nécessaires pour protéger les informations de nos clients et nous présentons nos excuses pour les inquiétudes que cet incident a pu causer », a déclaré son directeur général, un poil penaud tout de même. Il y a deux mois à peine, on apprenait que ce sont des dizaines de millions de données que Facebook a laissées filer vers les poches malhonnêtes de Cambridge Analytica, qui les a ensuite revendues (entre autres) à l’équipe de campagne de Donald Trump – ce que sont devenues ces données est d’ailleurs un grand mystère que Facebook ne se dépêche pas de lever. Ces incidents s’accompagnent d’attaques permanentes de hackers et de saboteurs sponsorisés par les gouvernements russe, nord-coréen, etc.
À l’heure où le tout-numérique nous est imposé à tous les niveaux de la vie administrative, on devine quelle sera la prochaine catastrophe qui frappera la France. Pire qu’une météorite géante : la destruction des données fiscales et bancaires, ou celles de la CPAM. Vous imaginez : on se réveille un jour et l’on apprend qu’on est orphelin de son numéro de Sécurité sociale. La carte Vitale est morte !… Cauchemar ou bénédiction ?… Spielberg ou Besson, si vous lisez ces lignes, appelez-moi vite, on tient un scénario, là.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.