Révolution à Bruxelles

En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité
Le billet de Michel Schifres
L’Opinion 14/05/2018
Le look est avec le buzz un des impératifs de l’époque. Aussi faut-il regarder avec attention la révolution qui secoue Bruxelles, capitale d’un pays tranquille et bouleversé. Là-bas un défi immense, audacieux, vient d’être lancé : les autorités ont décidé de rénover des « fritkots » ou baraques à frites, ce meilleur produit de la Belgique qui contribue quasi exclusivement à son image de marque. Donc des kiosques qui vendent le miraculeux légume vont être rénovés et adopter un design futuriste sans pour autant perdre leur âme puisqu’ils incarnent la culture belge. Reste que ce renouveau ne répond pas à la question fondamentale, historico- sociologique, quasi métaphysique : qui de la Belgique ou de la France a inventé la merveilleuse et croustillante cuisson de la patate ?
mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Humour, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.