Appétit d’ogre – Comment le chinois Tencent évince ses rivaux technologiques

L’Opinion 16 Mai 2018 Liza Lin et Julie Steinberg
Le géant des médias sociaux et du jeu vidéo a acheté des participations dans 277 entreprises technologiques depuis 2013, et son rythme d’acquisitions s’accélère.

En accumulant des participations dans des centaines d’entreprises, le géant chinois de l’internet Tencent Holdings Ltd. est devenu l’un des investisseurs technologiques les plus importants et les plus actifs au monde, une stratégie calculée qui évince ses rivaux et renforce ses profits.
L’opérateur de médias sociaux et de jeux vidéo a acheté des participations dans 277 startups depuis 2013 et son rythme d’acquisition s’est accéléré l’an dernier, selon les données de Dow Jones VentureSource. En 2017, Tencent a investi dans plus de 80 sociétés privées et publiques, participant à bien plus d’opérations que son principal concurrent Alibaba Group Holding Ltd., qui a pris part à une quarantaine d’opérations, selon les données de Bernstein Research.
Tencent est devenu l’année dernière l’un des géants technologiques les plus valorisés du monde, sa capitalisation boursière atteignant près de 500 milliards de dollars après que ses actions ont quasi doublé. L’entreprise cotée à Hong Kong vaut presque autant que Facebook et Alibaba. Tencent est surtout connu pour son application de messagerie populaire chinoise WeChat.
Tencent a investi dans un large éventail d’entreprises, de start-up aux entreprises qui ont déjà levé plusieurs tours de financement en passant par certaines sociétés technologiques cotées. Tencent n’a pas révélé combien il a dépensé pour de tels investissements, mais la valeur de ses participations connues a dépassé 33 milliards de dollars à la fin de l’année dernière.
La frénésie d’acquisitions de Tencent suscite cependant des critiques de la part de certains acteurs du marché qui estiment qu’elle contribue à gonfler les valorisations de sociétés qui ne gagnent pas d’argent. Les actions de certaines sociétés dans lesquelles Tencent a investi, qui ont connu des débuts de cotation publique en fanfare, se sont effondrées au cours des derniers mois, les investisseurs se montrant sceptiques quant aux perspectives bénéficiaires de ces sociétés.
Un Softbank à la chinoise. En 2017, près d’un quart du bénéfice net de 11,1 milliards de dollars de Tencent provenait de plus-values de ses actions dans des sociétés cotées en Bourse, comme l’assureur chinois ZhongAn Online P&C Insurance Co. Ltd et le moteur de recherche Sogou Inc. Il y a un an, les participations de Tencent dans des sociétés cotées représentaient 7% de ses bénéfices. Les gains récents de ses investissements ont permis d’amortir le ralentissement de la croissance de ses revenus dans ses activités principales. L’entreprise devait publier ses résultats du premier trimestre 2018 mercredi.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Economie, International, Médias, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.