France et commission européenne : pollueur toi-même !

Le Canard enchaîné – 23/05/2018 – I. B. –
Elle tourne à la farce, cette histoire de pollution de l’air à Bruxelles. Voilà que la Commission européenne assigne la France pour non-respect d’une directive de 2008 sur la qualité de l’air. Mais la Commission est un tantinet mal placée pour donner des leçons : ses décisions en mettent tellement plein les bronches que la Mairie de Paris la poursuit pour avoir accordé un « permis de polluer » au lobby de la bagnole ! Et tout ce petit monde s’assigne à tour de rôle devant la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE)… Ouarf !
« Nous avons attendu longtemps et nous ne pouvons pas attendre plus » a tancé la Commission européenne, la semaine dernière, en annonçant pour suivre six pays, dont la France. Bien vrai ! Selon l’Agence européenne de l’environnement, 45 000 Français trépassent chaque année à cause des particules fines et du dioxyde d’azote. Mais la Commission a largement contribué à cet exploit en favorisant le trafic de camions pétaradants ou en regardant ailleurs pendant que les fabricants de bagnoles trafiquaient leurs testes de pollution…
Rebelote après le « Dielselgate » : la Commission a adopté de nouveaux plafonds d’émission si sympas pour les constructeurs que les mairies de Paris, Madrid et Bruxelles ont décidé de la poursuivre devant la CJUE, qui examinait leur saisine le 17 mai.
Gaffe à l’embouteillage de la justice !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Europe, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.