Démarchage téléphonique : le coup du groupe de travail…

L’âge de faire – juillet/août 2018 
Vous n’en avez pas fini avec le démarchage téléphonique. Une proposition de loi, portée par le député Pierre Cordier (LR), visait à mieux encadrer cette pratique qui fait sonner votre téléphone à toute heure de la journée pour vous informer que l’assurance Bidule a une nouvelle offre qui pourrait vous intéresser ou que le fournisseur d’électricité Machin pour faire baisser votre facture. 

Selon Pierre Cordier, qui s’est confié au Parisien, « tous les autres groupes de l’Assemblée, hors LREM, étaient d’accord pour approuver la proposition« . Mais LREM étant majoritaire, cela a suffi pour que le texte soit rejeté. Le gouvernement a en revanche annoncé la création d’un groupe de travail sur le sujet, auquel serait associés l’Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) et les opérateurs de téléphonie.
Réaction du député Cordier face à cette annonce : « Le gouvernement nous fait à chaque fois le coup du groupe de travail« . Il serait d’ailleurs intéressant de contrôler un peu l’activité réelle de tous ces « comités » et « groupes de travail » : on parie qu’il y a plus de resquilleurs à trouver que chez les chômeur-euses !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Médias, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.