Dates de péremption : à respecter à la lettre ?

Ouest-France – 17/07/2018 – Sébastien Jensonny –
De nombreux aliments peuvent être consommés au-delà de la date de péremption indiquée par les fabricants.De nombreux aliments peuvent être consommés au-delà de la date de péremption indiquée par les fabricants. | Fotolia
Alimentation. Consommer des aliments après la date sur l’emballage ne conduit pas systématiquement à l’intoxication alimentaire. Prudence tout de même !
Le paquet de quatre tranches de jambon périmé : poubelle ! Les trois yaourts aux fruits dépassés : poubelle ! Jeter des produits encore emballés relève à chaque fois du crève-cœur pour Émilie. Mais cette commerciale pressée de 34 ans ne « veut prendre aucun risque » pour ses deux enfants : « Une intoxication alimentaire est si vite arrivée », craint-elle.
Émilie est loin d’être un cas isolé. Selon l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), chaque Français jette en moyenne 20 kg de nourriture par an qui auraient pu encore être consommés, dont 7 kg même pas déballés.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Agroalimentaire, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.