To deal or not to deal ? – Brexit : Theresa May seule au front contre le «no deal»

L’Opinion 13/08/2018 Pascal Airault

Theresa May © Sipa Press
La Première ministre britannique croit toujours pouvoir conclure un bon compromis avec l’Union européenne. Mais l’hypothèse d’une sortie sans accord gagne du terrain dans une Grande-Bretagne très divisée
Les faits

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Europe, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.