Migrants : l’histoire se répète pour l’« Aquarius »

Le Monde 14/08/2018
L’Italie et Malte ont refusé lundi d’ouvrir leurs ports aux 141 migrants de l’Aquarius, qui appelle les pays européens à « prendre leurs responsabilités », deux mois après son odyssée de plus d’une semaine en Méditerranée avec 630 migrants à bord, finalement accueillis par l’Espagne.

©Doctors Without Borders HANDOUT/EPA/MAXPPP –

« Nouveau conflit politique autour de l’Aquarius », déplore le quotidien italien La Stampa. Le navire humanitaire, qui a secouru vendredi des naufragés au large de la Libye – dont une moitié de mineurs et plus d’un tiers de femmes – a demandé dimanche aux pays européens « de lui affecter un lieu de débarquement sûr et proche ». L’Italie a été la première à lui opposer une fin de non-recevoir, fidèle à la ligne anti-immigration adoptée depuis juin par son gouvernement populiste. Dans un tweet, publié par le quotidien italien, le ministre de l’intérieur Matteo Salvini écrit : « Propriété allemande, loué par une ONG française, équipage étranger, dans les eaux maltaises, battant pavillon de Gibraltar : l’Aquarius peut aller où il veut mais pas en Italie ! » Les regards se tournent maintenant vers la France et l’Espagne.

August 10, 2018. REUTERS/Guglielmo Mangiapane

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Droit de l'humain, Europe, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.