EDF, nouvelle marque de luxe

Charlie Hebdo –  17/08/2018 – Iegor Gran -Le billet du jour –
Patatras ! C’est un mythe qui s’effondre. Contrairement à ce qu’a toujours affirmé le corps des Mines, grand promoteur du nucléaire, l’électricité n’est pas du tout bon marché en France. Ce serait même le contraire. Selon Eurostat, qui a compilé ces données pour la première fois, le kilowattheure serait moins cher dans 15 pays d’Europe, dont la Slovénie, la Finlande, la Suède ou les Pays-Bas.
Autrement dit, tous ces discours lénifiants qu’on nous a servis sur les bienfaits économiques du tout-nucléaire (qui assure près de 80 % de l’électricité produite en France, soit la proportion la plus élevée au monde) ne valent pas tripette. L’avantage compétitif que nos industries en retireraient est une illusion – ou une escroquerie. Il suffisait d’effectuer un simple travail de comparaison avec les voisins pour s’en apercevoir. On se demande pourquoi aucun journaliste, aucun économiste ne l’avait fait avant. Mieux vaut tard que jamais.
Parc nucléaire français septembre 2017
La bonne nouvelle, c’est que ce prix est condamné à augmenter. Il faudra bien mettre en place des taxes supplémentaires pour financer la mise à niveau des centrales vieillissantes (ou leur démantèlement) et le stockage des déchets pour les siècles à venir. Il est donc tout à fait probable que d’ici à quelques années la France devienne le pays où l’électricité est la plus chère du monde. Au pays de Dior, d’Hermès et de Chanel, c’est la moindre des choses.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Energie, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.