Europe – Italie : Depuis sa chaise longue, Matteo Salvini décline son « les Italiens d’abord »

Le Monde 20/08/2018
Durant tout l’été, le ministre de l’intérieur (La Ligue, extrême droite) n’a cessé de faire profiter de ses vacances les Italiens. Ne perdant jamais une occasion de marteler, avec ou sans chemise, son idéologie xénophobe. Mais comment décliner celle-ci sans effrayer les millions de touristes, qui apportent tant à l’économie italienne. Il suffit de se tourner vers un bouc-émissaire tout désigné : les vendeurs à la sauvette, dans leur grande majorité africains. Ainsi est née, début juillet, l’opération « spiaggie sicure ». Lire l’article de notre correspondant à Rome, Jérôme Gautheret

Les vendeurs à la sauvette, dans leur grande majorité africains, ont été désignés comme boucs émissaires par l’extrême droite italienne. MAX ROSSI / REUTERS

Italie. Matteo Salvini, l’indécence au pouvoir

L’Humanité Lundi, 20 Août, 2018 Gaël De Santis
Le drame de Gênes n’arrête pas le leader du parti d’extrême droite, devenu vice-premier ministre en juin. Il multiplie les actes qui indignent la gauche… mais pas sa propre base.
Le leader de la Ligue confond la fonction de ministre de l’Intérieur et celle de candidat en campagne électorale permanente. Mardi dernier, alors que l’Italie était effondrée, à la suite de l’écroulement du pont de Gênes qui a fait, selon un dernier bilan, 43 morts, Matteo Salvini faisait la fête avec les membres de son parti près de Messine, en Sicile, au sud de l’Italie. Poisson, vin rouge à foison, et même un gâteau pour célébrer comme il se doit le succès du parti d’extrême droite lors des élections du 4 mars dernier, et l’influence qu’il a acquise avec son entrée au gouvernement en juin. Sur le gâteau, une photo de Salvini en meeting, avec la phrase : « L’équipe gagne ». Le ton est donné : au lieu de rappliquer sur les lieux du drame, le ministre de l’Intérieur choisit de poursuivre sa tournée dans le Sud, terre de conquête longtemps méprisée par la Ligue du Nord.
Pour ajouter à l’indécence, ce même mardi, en fin de journée, Matteo Salvini se fend d’une déclaration sur Twitter : « En une journée aussi triste, une nouvelle positive. Le bateau-ONG Aquarius ira à Malte et les immigrés à son bord seront répartis entre l’Espagne, la France, le Luxembourg, le Portugal et l’Espagne. Comme promis : pas en Italie. Nous avons déjà fait assez. » Le message est simple : quoi qu’il advienne, le vice-premier ministre poursuit sa croisade contre les migrants.

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Débats Idées Points de vue, Europe, Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.