Un « nouveau monde » toujours plus vert

Le Canard enchaîné – 05/09/2018 – Jean-Luc Porquet – 
La démission fracassante, et terriblement accusatrice de Hulot ? Même pas mal. D’une seule voix, la Macronie a repris les éléments de langage de Jupiter : « En quinze mois, ce gouvernement a fait plus qu’aucun autre dans la même période sur le même sujet. Ce travail va se poursuivre ». On peut donc s’attendre à ce que François de Rugy, le nouveau ministre, prenne de grandes et vertes décisions dans la continuité de ce qui s’est fait jusqu’ici.
Nucléaire. Il sera procédé, selon les vœux d’EDF, au lancement de nouveaux EPR. Quoi, Hulot a dit que c’était une « folie inutile » ? Le nouveau ministre répétera les arguments des lobbyistes d’EDF, qui, dans un rapport pondu cet été, en réclament six : le nucléaire, c’est la plus propre et la plus décarbonée des énergies, voyons ! Histoire d’atténuer les prévisibles polémiques, le ministre se contentera de lancer trois EPR : vous voyez bien que je ne suis pas aux ordres d’EDF…
Climat. Pas la peine de se fatiguer : construire des nouveaux EPR, c’est le meilleur moyen de « make our planet again » ! (En Avril dernier, en détournant le thème de campagne de Donald Trump, et en lançant son «Make our planet great again» («Fabriquons à nouveau une grande planète»), Emmanuel Macron a riposté à la sortie annoncée des États-Unis de l’accord de Paris et lancé le recrutement de chercheurs internationaux, spécialisés dans les sciences du climat.)
Effondrement de la biodiversité. Faire passer de 400 à 200 euros le permis de chasse, voilà qui va multiplier le nombre de chasseurs (et d’armes à feu, juteux business). Or qui est le meilleur ami de la biodiversité, hmmm ? Qui régule les populations, dégomme blaireaux, bouquetins, renards, loups cormorans et sangliers ? Désormais, les chasseurs seront reconnus comme les « gestionnaires de la ressource animale« . Pan ! pan !
Glyphosate. Ce n’est pas parce que Monsanto vient d’être condamné à verser 290 millions de dollars à un jardiner en phase terminale du cancer qu’il faut s’affoler. On le sait; le glyphosate sera totalement interdit, promis-juré, mais dans cinq ans. En attendant, nos chercheurs sont en train de mettre au point des pesticides aussi ravageurs que le glyphosate, mais pas trop cancérigènes. Faisons-leur confiance… On verra bien dans cinq ans (ou dix, ou quinze).
Pesticides. Bon, le Grenelle de l’environnement (fin 2007) avait débouché sur un plan Phyto, qui ambitionnait d’en faire baisser l’usage de moitié dans les dix ans. Résultat dix ans après : on en utilise 12 % de plus ! Dont 58 molécules, interdites dans des pays d’Europe mais autorisées chez nous (comme le sulfoxaflor, toxique pour les bourdons). Il suffira de demander au ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, de mettre au point un nouveau plan Phyto, et hop !
Grands projets. Mégacomplexe commercial de de loisirs EuropaCity aux portes de Paris : feu vert. Projet pharaonique de mine d’or à ciel ouvert en Guyane : feu vert. Raffinerie de la Mède (Total – Bouches-du Rhône) fonctionnant à l’huile de palme : feu vert. poubelle nucléaire de Bure : feu vert. Etc. Mais attention : tous ces grands projets seront « responsables », « durables », et étudiés pour.
Bref, à la fin du quinquennat, le bilan écolo de Macron sera vraisemblablement d’un vert éclatant !

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Ecologie, Politique, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.