Pays de Loire / Patrimoine 44 – Le Cellier : Les Folies Siffait

Ouverture exceptionnelle des Folies Siffait tous les week-ends de septembre

Construites sur les coteaux escarpés de la Vallée de la Loire, les Folies Siffait sont une œuvre curieuse et originale de Maximilien Siffait, réalisée entre 1816 et 1830. Ce site monumental, dédié à sa femme puis à sa fille, aux allures de château en ruine est très tôt appelé « Folies » et a pendant longtemps été considéré comme une œuvre de mauvais goût. Venez découvrir ce mystérieux labyrinthe, le temps d’une visite guidée en septembre !

Un peu d’histoire…
En 1830, l’œuvre de Maximilien Siffait, est cédé à son fils alors passionné d’arboriculture ornementale et de plantes exotiques qui en fait un véritable jardin arboré. Le site est abandonné dès la fin du XIXème siècle puis recolonisé par la végétation spontanée qui reconquiert le jardin et abîme les terrasses. La commune du Cellier rachète le site en 1985 et engage un projet de réhabilitation, que poursuit le Département, depuis son acquisition en 2007.

Une architecture au dénivelé impressionnant
Cette œuvre originale est constituée d’un enchevêtrement d’une trentaine de terrasses soutenues de pierres sèches, agrémentées de nombreuses niches vacantes, balcons romantiques, tours, tourelles, belvédères et escaliers. Des enduits de minéraux colorés (rouge brique, ocre jaune, gris, noir) et des peintures en trompe l’œil venaient à l’époque habiller les façades. Il reste encore aujourd’hui quelques vestiges de cet ornement. Les Folies Siffait ont été réalisées du bas vers le haut, sur 70 mètres de dénivelé et ont nécessité 14 années de construction.

Une faune et une flore riches
Aujourd’hui, les Folies Siffait sont considérées comme une zone naturelle d’intérêt environnemental. On y dénombre notamment des arbres remarquables (cèdre de l’Atlas, Sorbier des oiseleurs) et une dizaine d’espèces floristiques à fort intérêt patrimonial, dont certaines sont sur liste rouge. Particulièrement appréciées des reptiles et des chauves-souris, les Folies Siffait sont un véritable refuge pour ces animaux.

Un site fragile à préserver
Afin d’assurer la pérennité des Folies Siffait, un équilibre juste est à trouver entre un patrimoine historique exceptionnel à rendre accessible au public, un patrimoine bâti fragile à préserver et un espace naturel hors du commun à conserver. L’accès au site est règlementé afin de respecter sa fragilité, mais aussi car il est dangereux pour les promeneurs et les promeneuses non averti·e·s et non accompagné·e·s.

Afin de respecter ce site fragile, les visites sont limitées à 20 personnes, proposées à partir de 9h00 les samedis et dimanches du mois de septembre.

Attention site escarpé !

Présence de nombreux escaliers sur un dénivelé de 70 mètres. Le circuit ne permet pas le cheminement des personnes à mobilité réduite et des poussettes. Pensez à être bien chaussé·e!
Durée des visites : 1 heure.
Trop tard, il n’y a plus de places disponibles depuis Juin en ligne pour cet événement.

Se rendre sur le site des Folies Siffait
Les Folies Siffait
77, route des Folies Siffait

Saint-Méen
44850 Le Cellier
Découvrir le site en images

C’est clairement le plan à ne pas manquer durant cette rentrée 2018 ! Les Folies Siffait vont ouvrir au public pour des visites guidées gratuites tous les week-end du mois de septembre. Ce site incroyable habituellement fermé va accueillir quelques centaines de chanceux…
Big City Life vous en dit plus juste en dessus

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans Insolite, Loisirs Tourisme, Nature, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.