Agriculture : le nombre conversions au bio bat tous les records

Positivr – 13/09/2018 – Alex Leclercq –
Contraints par la pression des consommateurs ou motivés par de nouvelles convictions écologiques, les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à se mettre au bio. Le nombre de conversions atteint même des chiffres records, signe, espérons-le, que la tendance est désormais irréversible. Explications.
Source ShutterstockSource : Shutterstock
L’an passé, de janvier à juillet, 3 700 agriculteurs étaient passés à l’agriculture biologique. En 2018, sur la même période, ce chiffre est passé à 4 300 ! (Source : L’Agence Bio citée par Le Monde) Désormais, la France compte donc plus de 40 000 exploitations bio.
Jusqu’où est-ce que ça ira et à quel rythme ? Difficile à dire, mais un danger guette : celui des retards du versement des aides financières. Beaucoup d’agriculteurs s’étaient en effet lancés dans cette conversion, encouragés par la perspective de ces aides. Hors, les conversions ont été si nombreuses que, visiblement, l’administration peine à suivre et à honorer les promesses (exemple, ici, en Moselle).
La France ambitionne de faire passer la part des surfaces agricoles consacrées au bio de 6,5% à 15% d’ici 2022.

A propos werdna01

Hors des paradigmes anciens et obsolètes, libérer la parole à propos de la domination et de l’avidité dans les domaines de la politique, de la religion, de l’économie, de l’éducation et de la guérison, étant donné que tout cela est devenu commercial. Notre idée est que ces domaines manquent de générosité et de collaboration.
Cet article, publié dans Démocratie, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.