Hollande parle d’or

Le billet de Michel Schifres
En 780 signes, un regard décalé, piquant et ironique sur l’actualité
L’Opinion 04 Octobre 2018
Ses amis avaient prévenu : il vous manquera. C’est exagéré. En tout cas, François Hollande fait tout pour pallier cette carence éventuelle. Il intervient partout. Et nous retrouvons chez lui l’homme que nous avons connu. Notamment son goût de l’équilibre : ainsi il fustige autant son prédécesseur que son successeur. Sans doute est-ce une preuve de son sens de la justice. Tout comme faut-il voir le souci de la vérité dans sa déclaration selon laquelle « l’intérim n’est pas possible pour les questions de sécurité ». C’est pourquoi un ministre de l’Intérieur doit être choisi pour longtemps : la durée est essentielle à ce poste complexe et fondamental pour la nation. François Hollande parle d’or lui qui nomma à cette fonction M. Le Roux pour trois mois et M. Fekl pour deux.
Michel Schifres
mschifres@lopinion.fr

A propos kozett

Deux phénomènes peuvent amener à une manipulation dans la prise en compte des informations par notre conscience : --> Le mirage qui voile et cache la vérité derrière les brumes de la sensiblerie et de la réaction émotionnelle. --> L’illusion qui est une interprétation limitée de la vérité cachée par le brouillard des pensées imposées. Celles-ci apparaissent alors comme plus réelles que la vérité qu’elles voilent, et conditionnent la manière dont est abordé la réalité … A notre époque médiatisée à outrance, notre vigilance est particulièrement requise !
Cet article, publié dans chronique, Humour, Politique, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.